Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
in the bad times I fear myself ∞ Bradni
avatar
Bradley Cooper
Chaîr fraîche !
⊹ Posts : 70
⊹ Job : Acteur, réalisateur
⊹ Your Celebrity's Age : 43 yo
⊹ Crédits : uc
Jeu 06 Déc 2018, 22:35

≈ ≈ ≈
{ In the bad times I fear myself }
crédit/ tumblr ✰ w/@Stefani Germanotta  

Voilà maintenant deux mois que le monde entier avait découvert le fruit de quatre ans de travail et le duo Germanotta/Cooper  sur lequel peu de personnes auraient pourtant parié au départ. Imaginez donc :  un quatrième remake mettant en scène une chanteuse au tout début de sa carrière d'actrice, un acteur n'ayant jamais poussé la chansonnette autre part que sous sa douche et pourtant censé incarner un rockeur et puis cerise sur le gâteau, un film réalisé par quelqu'un qui n'avait jamais fait quoi que ce soit dans ce domaine... difficile de miser une grosse somme sur un cheval de ce genre n'est-ce pas?! Et pourtant... Le duo en avait étonné plus d'un et ils continuaient encore à se balader dans les charts ainsi qu'au box office, raflant même plusieurs nominations en ce début de saison des awards. Un sacré parcours hein? Et naturellement, seules les personnes impliquées dans ce projet pouvaient comprendre la fierté que ressentait Bradley face au travail titanesque qu'ils avaient tous mis en oeuvre pour en arriver là. Le budget avait été serré, il avait fallu convaincre les distributeurs contre vents et marrées et gérer encore tout un tas d'autres difficultés et de challenges mais la récompense était enfin là, chaque fois qu'il croisait une devanture de cinéma et qu'il apercevait l'affiche de ce film. Sa mission principale avait été de ne pas décevoir le public et plus particulièrement ceux qui avaient aimé les versions précédentes, mais aussi de rendre le tout aussi réaliste que possible et le talent de Stefani avait joué pour beaucoup dans le résultat. Difficile d'imaginer que quelques années auparavant la blonde ne faisait pas encore partie de sa vie tant ils s'étaient rapprochés durant cette expérience et avaient découvert chez l'autre une facette que très peu de personnes avaient pu entrevoir. Et il en avait bien conscience, miss "Gaga" connaissait désormais une part de lui qu'il n'était même pas certain d'avoir déjà montré à quelqu'un d'autre, rendant leur lien définitivement inédit et authentique, ce qu'il espérait avoir su retransmettre à l'écran au travers de son travail de réalisateur. Mais capturer ce genre de moments n'était pas la chose la plus aisée et il était certain qu'une performance en direct serait plus parlante, ce pourquoi dès l'évocation d'une possible nomination pour "Shallow", les idées de représentation sur scène avaient fusées dans sa tête et il espérait convaincre Stefani de le suivre à nouveau dans ses projets irréalistes en se contentant d'un simple "fais moi confiance" pour plonger avec lui et se jeter dans l'arène. C'était d'ailleurs la raison officielle de cette visite que mister Cooper était en train d'entreprendre en direction de la villa de sa co-star chez laquelle il avait pris l'habitude de se rendre. Il n'avait pourtant pas remis les pieds dans le coin depuis les récents incendies qui avaient ravagés Malibu mais extraordinairement épargnés le domaine Germanottien qui conservait encore toute sa splendeur et ce caractère vraiment particulier qui en faisait un lieu bien à part, à l'image de sa propriétaire. Connaissant bien Stefani, il savait que ces dernières semaines n'avaient pas été simples pour elle et que malgré les sourires et la générosité qu'elle avait affiché continuellement, tout ça avait du la toucher sévèrement et peut être bien que le travail n'était au fond qu'une excuse afin de s'assurer qu'elle allait bien. Il se retrouva donc rapidement devant la grande porte d'entrée à tapoter une série de petits coups qui leur étaient propre de façon à ce qu'ils sachent toujours de qui il s'agissait, encore un de leurs nombreux petits codes impossibles à décrypter pour une personne lambda extérieure à leur duo. Leur petit arrangement octroyait à Bradley le droit d'essayer d'entrer s'il n'avait aucune réponse de sa part étant donné le fait qu'elle était bien souvent occupée à son piano et c'est donc ce qu'il fit quelques secondes plus tard alors qu'il pénétrait à tâtons nan je dirai rien de plus dans le grand salon tout en réclamant la demoiselle par son prénom. Ses yeux de lémurien auraient sûrement pu lui permettre de repérer une porte à moitié ouverte derrière laquelle elle devait sans doute se trouver mais c'est plutôt sur une boite de médicaments que son regard accrocha... Des pilules qu'il avait déjà vu par le passé et qui lui firent froncer les sourcils avant qu'un bruit ne détourne enfin son attention. "Ne me fouette pas avec un jean, ce n'est que moi!" Private joke les gars (a) mais il préférait crier de manière préventive, just in case (a).



_________________
We dont know how to rhyme but damn we try
Don't ask too many questions you don't want answers to. (⚡) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stefani Germanotta
Administrateur
⊹ Posts : 134
⊹ Job : singer, actress, mother monsta.
⊹ Your Celebrity's Age : thirty two yo.
⊹ Crédits : avatar (paradis perdvs.) gifs (tumblr) signature (siren charms)
Ven 07 Déc 2018, 20:51

≈ ≈ ≈
{ In the bad times I fear myself }
crédit/ tumblr ✰ w/@Bradley Cooper  

Cette fin d'année avait été riche en rebondissements pour Stefani. Après avoir laissé au placard son costume de Lady Gaga, elle avait été obligée de se mettre à nu ( ) face à la caméra dans un projet qui aurait pu lui passer sous le nez si ce n'était pour une personne qui avait su avoir confiance en elle alors que tous les autres ne pariaient pas sur elle pour le rôle de Ally. Tombée amoureuse du projet dès que Bradley lui en avait touché un mot lors de cette soirée autour du piano chez elle, la chanteuse avait su déceler le côté défi qu'elle affectionnait tant dans l'existence. Elle essayait toujours de se dépasser, de se rendre là où on ne l'attendait pas et cette fois, elle avait eu la chance de partager cette expérience avec un ami. Mister Cooper lui aussi faisait ses débuts après tout, peut-être pas dans le métier d'acteur contrairement à elle, mais se retrouver derrière la caméra avait été une première pour lui. Pouvoir partager ses premiers pas avec une personne aussi exceptionnelle que lui était parvenu à calmer quelque peu ses nerfs qui lui avaient sans cesse rappelé qu'elle se jetait dans le vide. Bradley avait su la pousser dans ses retranchements et lui redonner confiance en elle quand elle sentait que celle-ci fichait le camp. Des larmes, des rires, des vrais sentiments mis sur pellicule et c'était probablement ce qui valait le succès de A Star is Born. Ce n'était pas la première fois que ce scénario était remis au goût du jour mais Stefani était persuadée que l'alchimie qui existait entre elle et son directeur avait su se retransmettre à l'écran. Sans parler du talent musical caché de monsieur, malgré tout ce qu'il pouvait dire. La dévouement mis dans ce projet et ce par tous ceux qui y avaient contribué était la raison principale de ce plébiscite incroyable. Les nominations aux différentes cérémonies d'awards commençaient elles aussi à pleuvoir et émotive comme pas deux, la grande Lady Gaga n'était pas parvenue à retenir ses larmes plus d'une fois. Sans oublier ces dernières semaines où elle avait donné de sa personne pour aider les victimes de ces feux californiens qui avaient même failli emporter sa villa. Villa dans laquelle elle se trouvait à présent, assise à son piano où tout avait commencé, non sans une once de nostalgie et d'émotion. La blonde avait tellement vécu en à peine quatre mois, était passée par tellement de phases différentes et enrichissantes qu'elle s'était dit que cela méritait bien de s'essayer à l'écriture d'une nouvelle chanson. Complètement hypnotisée par les touches bicolores sous ses doigts, elle laissait ceux-ci composer leur propre ballade, ne cherchant aucunement à influencer sur leur envie. Sa conception de la musique lui était propre et se basait essentiellement sur le naturel, le spontané, ce qui l'amenait souvent à s'enfermer dans sa petite bulle, l'empêchant d'entendre ce qui se passait autour, dont le petit rituel Bradni à la porte d'entrée. Ce ne fut qu'en entendant ses pas se rapprocher qu'elle se leva à son tour pour se rapprocher du bruit et s'appuya contre la porte pour l'observer, bras croisés et sourire aux lèvres. "T'es pas drôle, j'en avais justement un nouveau qui attendait ton approbation !" Sans plus attendre et après que son petit rire cristallin se fut répandu dans la pièce, elle avança rapidement vers lui pour le prendre dans ses bras, l'un des nombreux gestes d'affection qu'elle avait développés à son attention depuis le tournage. "Comment tu vas ?" Elle passa une main désinvolte dans ses cheveux bruns avant de reculer légèrement pour l'observer, les mains posées sur ses avant-bras. "Toujours aussi beau à ce que je vois, je présume que l'annonce imminente des nominations aux Golden Globes ne t'a pas encore empêché de dormir...?" Sous-entendu pas comme elle qui devait bien admettre avoir pris quelques cachets pour l'aider à fermer l'oeil. Ou pour apaiser ses douleurs chroniques qui l'empêchaient clairement de mener sa vie comme elle le souhaiterait. Rien de bien méchant à ses yeux même si elle aurait dû être plus précautionneuse et s'assurer de ranger ce qui pouvait trainer par ci par là... "Tu tombes juste au bon moment, mon assistante m'a laissé des biscuits spécial awards et je savais pas avec qui les partager..." S'éloignant alors de lui un moment pour aller récupérer les dits biscuits, elle passa à côté du comptoir où elle avait laissé les boîtes vides de médicaments et y jeta un rapide regard inquiet avant de l'entourlouper en les attrapant alors qu'elle lui tendait la boîte de biscuits en forme de statuettes tellement désirées par les gens du métier, la secouant doucement pour l'inciter à se servir et ainsi tenter de porter l'attention de Bradley sur autre chose que ces médicaments.

_________________
- - tell me something girl, are you happy in this modern world ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bradley Cooper
Chaîr fraîche !
⊹ Posts : 70
⊹ Job : Acteur, réalisateur
⊹ Your Celebrity's Age : 43 yo
⊹ Crédits : uc
Mar 11 Déc 2018, 10:14

≈ ≈ ≈
{ In the bad times I fear myself }
crédit/ tumblr ✰ w/@Stefani Germanotta  

Allez savoir s'il s'agissait de leurs origines italiennes communes ou non qui se retrouvaient dans la décoration de cette somptueuse villa qui appartenait à miss Germanotta mais Bradley s'était immédiatement senti à l'aise en ces lieux dès la première fois où il s'y était rendu. Impossible d'ailleurs d'oublier cette journée où il avait franchi la porte, la tête pleine d'idées et d'espoir quant à ce premier rendez-vous dont il avait été à l'initiative, quémandant un entretien avec la jeune femme pour pouvoir discuter en tête à tête avec elle et lui proposer ce qui lui trottait à l'esprit. On pouvait le dire, elle lui avait cloué le bec lors de sa dernière représentation à laquelle il avait assisté et tout lui avait alors paru comme une évidence... elle était celle qu'il avait recherché durant des mois dès l'instant où il s'était arrêté sur un sujet bien précis pour le premier film qu'il espérait réaliser. Il lui fallait une chanteuse, une personne entière et une âme toute aussi charismatique qu'authentique... il lui fallait Stefani, tout simplement. Mais il ne pouvait pas se lancer à corps perdu sans avoir discuté un minimum avec elle afin de voir si un lien pouvait se nouer entre eux ou encore si leurs deux voix pouvaient s'accorder.  C'est ainsi qu'il lui proposa de chantonner un air sur le piano de son salon sans imaginer un seul instant l'alchimie immédiate qui se créerait entre eux au bout de seulement quelques notes. Une évidence qu'il n'aurait jamais pu ignorer malgré les avis négatifs de certains et qui le poussa donc à boucler le casting de sa leading lady sans même avoir jamais donné une chance à qui que ce soit d'autre. Ce serait elle ou bien personne et le débat n'était même pas envisageable. Alors devant tant de confiance et  de sûreté, tout le monde avait fini par se ranger derrière lui et l'aventure A star is born avait enfin pu commencer. Les visites dans cette villa s'étaient alors multipliées, de l'écriture des chansons à la composition des musiques en passant même par la lecture de certains scripts afin d'avoir le ressenti de la chanteuse sur des dialogues bien spécifiques, ça il en avait passé des soirées installé dans ce canapé devant lequel il marchait actuellement, toujours à la recherche de sa partenaire. Un paysage totalement familier si ce n'est certains détails qu'il était donc facile de remarquer, comme par exemple cette fameuse boite de médicaments qu'il n'eut pas le temps de récupérer alors que la blondinette faisait enfin son apparition. "Mais la journée ne fait que commencer!" Autrement dit elle aurait peut être le droit de jouer à la mère fouettarde plus tard si elle se montrait bien sage (a). Le prendre dans ses bras pour le saluer comme il se devait était un bon début mais si elle pensait détourner son attention aussi facilement c'est qu'elle avait donc encore certaines choses à découvrir à son sujet alors qu'il jouait pourtant à l'ignorant en l'enlaçant à son tour. "Très bien et toi? Tu t'es déjà mise à la muscu pour préparer ces jolis bras à porter la montagne de statuettes qui les attend?" Lui adressant un petit clin d'oeil tout en faisant mine de tâter ses muscles, il parlait sur le ton de la plaisanterie mais sa remarque restait en réalité des plus sérieuses. Tout comme il avait été bluffé par son talent, il était plus qu'heureux de voir que ce dernier commençait déjà à être reconnu et célébré à travers les premières nominations qu'elle avait déjà reçues et celles qui ne tarderaient sans doute pas à arriver. "Tu me connais, si ça doit arriver ce sera génial mais tout ce qui m'intéresse c'est que l'attention soit portée sur ce qui compte vraiment." Et il la fixait sans jamais détourner son regard pour lui faire comprendre qu'il ne s'agissait ni plus ni moins d'elle. Certes il serait honoré que son travail d'acteur lui rapporte une nomination ou même encore mieux son travail de réalisateur, mais il serait déjà on ne peut plus satisfait et comblé de la voir elle, en haut de l'estrade et au coeur des récompenses. D'ailleurs en parlant de ça, la belle semblait avoir le goûter adéquate alors qu'il acceptait volontiers un biscuit, non sans avoir remarqué le petit manège de Stefani avec les boites de médicaments tandis qu'il répondait donc comme si de rien était : "Je vois qu'elle est toujours au top!" Il côtoyait la blonde depuis maintenant suffisamment de temps pour savoir que son équipe était aux petits soins bien qu'il y avait manifestement encore certaines choses qui leurs échappaient. Avant qu'elle ne se dérobe à lui, il l'attrapa alors par la main : "Je connais ce regard... J'ai peut être bien fait de débarquer à l'improviste." Il se permit alors de poser sa main au niveau de son épaule comme s'il était à la recherche d'un éventuel nerf bloqué, lui qui n'y connaissait pourtant absolument rien en massage ou touché thérapeutique mais qui s'était déjà retrouvé présent lorsqu'elle traversait certaines crises.



_________________
We dont know how to rhyme but damn we try
Don't ask too many questions you don't want answers to. (⚡) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: