AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

conquer the insane. ▬ dom&went (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 16 Déc - 11:59

Before it's all too late.




J’suis trop vieux pour toutes ces bêtises. C’est chose que je me dis à chaque fois que je regrette de m’être défoncé au point de ne plus savoir comment je m’appelle et c’est même certainement ce que je me répète tous les jours. Sur le moment, je ne me soucis pas de mon état après que la drogue m’aie ravagé, ni même des répercussions que cela peu avoir et honnêtement je m’en fiche pas mal si pendant un certain lapse de temps, j’oublie ce qui peut  me faire du tort et ce qui me pousse chaque jour à prendre une certaine dose pour me sentir bien, même mieux. Je ne dirais pas que j’en suis dépendant, pour l’instant, il m’arrive de rester parfaitement clean parce que j’tente de garder la face et prouver à moi-même que j’ai pas besoin d’ces conneries pour aller bien et pour remonter la pente. Malheureusement, je n’ai pas encore réussi à me le prouver. Je fais des efforts, et j’essaye de faire de mon soucis une force, montrant que je peux m’en sortir et que finalement je suis bien plus fort que ça et que je peux me passer de lui mais, ça fait déjà bien trop de temps que je lutte contre des sentiments qui me détruisent, et cette relation est probablement bien trop toxique, sûrement autant pour lui que pour moi. Pourtant, j’cache pas l’fait que quand je me trouve près de lui  c’est comme si toute cette torture psychologique que je m’inflige se dissipe et que la seule chose que j’souhaite c’est de profiter de chaque moment avant qu’un jour, je décide de prendre le taureau par les cornes et de lui dire ce qui n’va pas. J’aurais pu le faire, depuis bien longtemps mais sa présence me donne l’impression d’revenir à la vie et je me dis, qu’importe à quel point ça me tue, je me contenterais d’être simplement son amant secret, son meilleur ami parce que si je venais à lui révéler pourquoi cette relation me pèse autant, peut-être viendrais-je à le perdre.

J’sors de mon semi coma en entendant mon téléphone vibrer et je pousse malgré moi un grognement. Je me mets à tâter ma table de chevet, encore totalement endormi et je me saisis de l’objet de la rupture de mon profond sommeil avant de voir qui a osé me sortir de mon coma et la journée ne pouvait pas commencer mieux. A chaque fois que je lis son prénom, j’ai l’cœur au bord des lèvres et la raison de son message  m’enlève toute envie de traîner encore trop longtemps au lit et puis, ça n’aurait pas été raisonnable, ce n’est pas comme si on était au beau milieu de l’après-midi. Je serais là dans une heure. Lui envoyais-je avant de prendre mon courage à deux mains pour sortir de mon lit et de me diriger jusqu’à la salle de bain pour prendre une douche rapide et de me rendre un minimum présentable même si les cernes que je me tape, je ne peux pas faire grand-chose pour les dissimuler. Tant pis. Je me traîne jusqu’à la cuisine où j’fouille dans une de mes planques, m’saisissant de l’herbe et de mes feuilles dans l’but de ne pas me ramener avec l’moral dans les chaussettes. J’finis de rouler le joint et je l’allume, ouvrant la fenêtre pour ne pas que l’odeur reste et que je n’embaume pas toute la maison. J’tarde pas trop. J’finis par glisser mes lunettes de soleil sur l’nez en guise de cache misère et j’me saisis de mes clefs de voiture et j’quitte la maison me mettant ensuite en route jusqu’à chez Dom’.  Je finis par arriver, sentant tout de même une pointe d’adrénaline me chatouiller les glandes rénales et mon rythme cardiaque s’accélérer.  Je ne saurais même pas dire si c’est de l’excitation ou de l’angoisse, probablement un mélange des deux. Je sors de ma voiture après m’être garé et je me dirige jusqu’à la porte d’entrée, prenant une profonde inspiration rien qu’en sentant déjà mon cœur chavirer. « Calme-toi, ça va aller. » Dis-je pour moi-même. L’amour, c’est quand même le sentiment qui abruti un être humain au point de le rendre ridicule. Je presse le bouton de la sonnette et j’entends des bruits de pas et rien qu’à découvrir le visage de l’homme qui fait battre mon cœur lorsque la porte s’ouvre, j’ai l’impression que mon cœur s’est arrêté en l’espace de quelques petites secondes. Un sourire se dessine sur mon visage, et je sens toute angoisse et tout mal-être s’enfuir comme des voleurs. « Heeeey ! Désolé, j’ai fait au plus vite. » Et puis, au pire, je saurais me faire excuser, je sais être très persuasif.

☾ anesidora


Dernière édition par Wentworth E. Miller le Ven 12 Jan - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 16 Déc - 22:59

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Il n'avait suffit que d'une soirée pour que la situation dérape. Cela n'avait apparemment déranger ni l'un l'autre puisqu'aucun des deux n'a rejeté l'autre. Ca avait été lors d'une soirée pour fêter la quatrième saison de Prison Break qu'ils avaient franchi la limite, Wentworth avait pas mal bu, mais ça n'avait pas été pour autant que Dominic lui avait dit non, il n'avait jamais été contre ces rapprochements, ces baisers, ces caresses. Il était actuellement sur son canapé en train de flemmarder, il avait la télé d'allumer, mais il n'avait pas pu s'empêcher de se perdre dans ses pensées, de repenser aux baisers qu'il avait échangé avec l'interprète de Michael Scofield, et il s'était mis à frissonner de plaisir, puis il se ressaisit et prend la télécommande pour zapper sur une chaîne où un match de boxe était diffusé. Rien ni fait, ses pensées étaient toujours tourné vers le beau brun aux yeux clairs, il prendrait des années à vous parler de son amant secret, à tous les moments qu'ils ont passé ensemble sur les plateaux de tournage mais aussi à l'extérieur. Ils s'étaient longuement considéré comme des frères lors de la série événement de la Fox, mais ça s'était avant que des sentiments ne fassent surface, et il s'avère que ces sentiments étaient réciproques, mais ils ne s'étaient jamais affiché ensemble, main dans la main, ils n'étaient pas ensemble, et ça n'allait pas être tout de suite que les amants allaient se déclarer l'amour qu'il ressent pour l'autre. Non.

Il devait être dans les alentours de quatre heure de l'après-midi quand Dominic se saisit de son portable pour envoyer un message à Wentworth en lui proposant de venir boire une bière chez lui, à Venice, parce qu'il fallait bien se dire que le pauvre s'ennuyer, il était tout seul, bien qu'il avait son husky, mais rien ne vaut la compagnie d'un être humain. Il avait dû attendre quelques minutes avant d'avoir une réponse de la part de son ami qui lui annonça qu'il sera là dans une heure. Il était donc venu à se dire qu'il avait le temps de prendre une douche mais aussi de faire un petit peu de ménage dans sa maison vu que des cadavres de bières traîner un peu partout. Une fois qu'il fut propre, il se mit au nettoyage du salon. Une heure plus tard, il était devant la porte d'entrée, il sentait son coeur battre la chamade, il était de l'autre côté. Après avoir pris une grande inspiration, il se décida enfin à ouvrir, et il ne put s'empêcher de craquer intérieurement en croisant le regard bleu de son ami. Went! T'inquiètes pas, tu pouvais prendre ton temps, ça n'était pas la peine de te presser. dit-il tout en souriant puis il l'invita à rentrer à l'intérieur. Tu veux quelque chose à boire? Une bière? Un café? Niko n'avait bien évidemment pas perdu de temps pour venir saluer Wentworth, il remuait la queue et il avait sauté sur le brun afin qu'il prête attention à lui.
☾ anesidora


Dernière édition par Dominic Purcell le Mar 9 Jan - 12:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Lun 18 Déc - 19:59

Before it's all too late.




J’ignore si aujourd’hui je regrette de m’être laissé emporter comme ça, d’avoir laissé l’alcool parler à ma place. Au début, ce n’était qu’une attirance physique avec des idées bien loin d’être saine derrière la tête mais aujourd’hui, c’est une toute autre histoire. Les sentiments sont là, et je les aie laissé s’installer sans réellement m’en méfier, en m’disant que ça passera comme ça me l’avait déjà fait. Mais ils sont là depuis bien trop longtemps, ils sont ancrés en moi et ne semblent plus vouloir me quitter et le pire dans tout ça, c’est que je n’ai jamais ressenti quelque chose d’aussi fort pour quelqu’un et ça a tendance à me faire peur. Je ne suis pas quelqu’un qui prend la fuite, même dans ce cas là sinon, je pense qu’lui et moi, on en serait pas là aujourd’hui et j’ignore pourquoi, j’me laisse encore autant dévoré par cet amour qui m’tue à petit feu. La peur de le perdre, sûrement. Dom’ n’est pas juste un amant, il a toujours été bien plus que ça. J’me dis que j’devrais tout lui dire quitte à le perdre. Ca fera mal sur l’moment, le lendemain, pendant une semaine, pendant des mois et je finirais probablement par m’en remettre mais, il y a certaines personnes qui ne s’en remettent jamais et je suis persuadé que j’en ferais parti et que tout ce que je souhaiterais c’est de revenir en arrière, de tout effacer et de finalement tout garder pour moi quitte à ce qu’il me passe sous le nez. Ca a l’air facile, une telle situation. Au pire, on s’dit tant pis, c’est qu’il ne tenait pas plus à moi que ça s’il prend la décision de me laisser derrière lui. Ils ont raison, mais à l’heure actuelle, psychologiquement, j’suis trop faible pour subir une telle souffrance. Il me faut du temps, je cherche une solution pour me ressaisir et cesser de me laisser engloutir par la drogue.

Et l’fait de le revoir, là, m’fout dans un état de stress lamentable. J’ai l’impression d’être un criminel qui s’rend au commissariat pour une histoire d’voisinage à la con, alors qu’en réalité il a beaucoup de choses à s’reprocher et il prie que ce ne soit pas ses dernières heures de liberté. J’ai énormément de choses à me reprocher, et rien qu’à voir les cernes et l’teint livide que j’ai, j’prie pour que jamais il n’sache à quel point je vais mal surtout que je ne pourrais pas lui dire la vérité. Lorsque j’arrive devant sa porte, je suis incroyablement nerveux. J’ai toujours hâte de le voir, chaque fois qu’il me demande de venir, c’est limite si je ne laisse pas ce que je fais en plan quitte à courir jusqu’ici mais derrière tout ça, j’ai toujours peur de m’accrocher un peu plus et de finir par laisser mon âme se perdre dans la sienne. Et rien que d’le voir ouvrir la porte et croiser son regard, j’sens mon cœur faire n’importe quoi. « Je ne pouvais pas m’en empêcher, j’avais hâte de revoir Niko. » Fausse excuse, dirons nous. J’entre ensuite à l’intérieur et le husky ne tarda pas à venir me faire la fête. J’affiche un petit sourire et lui donne quelques caresses avant de reporter mon attention sur le pire de mes démons, le pire de mes vices. « Ah je veux bien une bière, s’il te plait. » Je me dirige ensuite jusqu’au salon avant d’aller m’poser sur l’un des canapés présents, poussant un léger soupire et j’me passe une main sur le visage, histoire de me réveiller un peu même si les effets de la drogue sont là. « Tu voulais me voir parce que je commençais à te manquer ? » Dis-je assez fort pour qu’il m’entende. J’dis ça autant pour le taquiner que pour le titiller et nourrir ma satisfaction personnelle.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Mer 20 Déc - 21:08

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Went! T'inquiètes pas, tu pouvais prendre ton temps, ça n'était pas la peine de te presser. voilà ce qu'il lui avait dis, mais il ne l'avait pas réellement pensé, puisqu'intérieurement, il avait prié pour que le beau brun arrive au plus vite, il était devenu une drogue pour lui, depuis son divorce avec son ex femme, Wentworth était devenu une drogue pour Dominic, mais ça personne ne le savait, et c'était mieux ainsi, bien qu'il savait pertinemment que certaines personnes s'en doutait mais n'en piper pas mots, c'était mieux ainsi, puisque Purcell se voyait bien partir au quart de tout et coller contre un mur la personne qui viendra l'insulter ou bien rire de la situation. Il n'avait jamais apprécié que l'on rigole de lui ou bien que l'on se moque de lui, en même temps qui aimerait ça? Quand Miller était devant lui, il sentait des papillons dans son estomac, une sensation qui n'était pas désagréable bien au contraire, il savait que c'était lui qui faisait battre son coeur, jamais il n'aurait pensé tomber amoureux d'un homme, si vous le lui aurait dit ça avant, jamais il ne vous aurait cru et en plus de cela, il vous aurait envoyer son poing dans votre visage avant de ne vous cracher dessus. Il ne put s'empêcher de se mettre à rire quand son ami lui annonça qu'il s'était pressé simplement pour voir Niko. Il ne dit rien, et lui demanda s'il souhaitait une boisson et il ne fut pas surpris quand lui demanda une bière. Je te rapporte ça tout de suite, va t'installer dans le salon, fais comme chez toi. il alla dans la cuisine où il ouvrit le frigo afin d'y prendre deux bouteilles et d'aller dans la salle à vivre où il vit Wentworth installer sur un des canapés. Il n'alla pas tout de suite s'installer à ses côtés, il l'observa, il l'admira, et son coeur se mit à battre la chamade, il n'arrivait pas à comprendre comment est-ce que l'on pouvait ressentir d'amour envers une personne. Il avait déjà connu ça, le coup de foudre, mais c'était nouveau de savoir que l'on était attiré par une personne du même sexe, ça n'était pas pour autant qu'il avait renié ses sentiments.

Tu voulais me voir parce que je commençais à te manquer? il ne manqua pas de sursauter, retournant dans la réalité, il se décida enfin à s'installer juste à côté de son amant, à quelques centimètres de lui, il n'avait pas voulu être trop loin de lui, mais ni trop près afin de ne pas être tenter de lui sauter dessus. Disons que je me faisais chier, et je me suis dis autant se faire chier à deux, et bien évidemment j'ai pensé à toi. il avait été tellement déstabiliser qu'il avait encore les deux bières dans les mains, et il n'était pas prêt de s'en rendre compte : il avait son regard plongé dans les yeux clairs de son meilleur ami, il avait toujours été fasciner par la couleur des pupilles de Wentworth. Il était tout de même triste d'une chose : son départ de l'Arrowverse en tant que Leonard Snart aka Captain Cold, mais il ne pouvait pas non plus le supplier à genoux de rester s'il voulait mettre fin à son contrat, sa dernière apparition se fera durant le cours du mois de janvier 2018, après cela nous ne verrons plus Miller à l'écran, à moins que la sixième saison de Prison Break soit acceptée par la Fox, ce que Dominic espère de tout coeur, il n'est pas prêt à faire ses adieux à Lincoln Burrows.
☾ anesidora


Dernière édition par Dominic Purcell le Mar 9 Jan - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Jeu 21 Déc - 1:14

Before it's all too late.




Rien qu’à chaque fois qu’il me demande à le voir, j’accours sans trop réfléchir jusqu’à ne plus penser aux conséquences et à cette relation qui commence à me peser. J’en oublierais même à quel point j’en souffre. C’est comme si rien que par sa présence, il me fait oublié. Puis, ce n’est pas comme s’il ne se passait rien, j’ai tout de même le sentiment d’exister et d’être important pour lui. Même si je ne suis pas réellement certain d’être aussi important à ses yeux qu’il ne l’est pour moi et même si ça m’fait mal de n’être que son amant, je m’en contente et je garde un minimum d’espoir. Ce soir là, s’il ne l’avait pas voulu, il m’aurait repoussé. Et il ne l’a pas fait. Puis, il m’aurait de toute évidence repousser toutes les autres fois où j’me suis jeter sans trop réfléchir dans ses bras jusqu’à finir par m’y perdre. Dom’, c’est pas l’genre de mec qui se force en quoique ce soit et même si j’ai jamais fait les frais d’son impulsivité ravageuse, je l’ai déjà vu en colère après de nombreuses personnes alors je suis bien placé pour le savoir et j’espère fortement qu’un jour, je ne me retrouverais jamais à la place de ces pauvres malheureux qui ont eu la mauvaise idée de s’en prendre à lui, qu’importe de quelle manière. Je finis par m’diriger jusqu’au salon, allant m’installer dans l’un des canapés tentant de me détendre un peu en laissant mes pensées vaquer ailleurs un instant. Autant aller le titiller un peu, histoire de le chercher de manière fourbe et presque innocente. Je relève les yeux vers luis lorsqu’il s’installe à mes côtés, ni trop loin, ni trop près. J’tente de cacher mon amusement face à son comportement suspicieux à une question presque banale et pourtant loin d’être innocente. « Je suis flatté que tu aies pensé à moi. Mais si j’avais su, je t’aurais invité à m’rejoindre. Dormir, c’est loin d’être ennuyant. » Puis à deux, c’est toujours mieux.

J’soutiens son regard un court instant, me sentant déjà défaillir, avant de dévier le mien vers les deux bières qu’il tient encore entre ses mains. Bizarrement, je ne m’attendais pas à ce que ma question lui occupe l’esprit comme ça. J’ai envie de pousser le vice et mon esprit taquin m’dévore l’âme. Même si j’ai l’air d’un naturel sage, je suis quelqu’un de très joueur et quand je m’y mets, je ne m’arrête plus jusqu’à ce qu’on entre dans mon jeu et qu’on finisse par m’coincer. Mais là, je me dis que je n’risque pas grand-chose à tenter l’diable. Je glisse lentement l’une de mes mains sur son bras, relevant mon regard vers lui tout en déplaçant ma main vers la sienne avant de venir me saisir de la bouteille, un sourire en coin finissant par se dessiner sur mon visage, m’étant rapprocher légèrement de lui. « T’as l’air pensif, ça va pas ? » Même si ce petit jeu m’amuse et que j’finis toujours par regretter les lendemains en m’disant que j’devrais arrêter de me faire bouffer par notre relation, en ressortant toujours plus affaibli et blessé, j’me dis qu’un jour je devrais quand même abordé le sujet et n’pas nous laisser le choix bien qu’il y ait trop de choses en jeu et peut-être qu’au final, c’est bien mieux que cette situation reste comme elle est au moins, je peux l’voir et flirter avec lui sans avoir la moindre peur d’le perdre avec des sentiments qui ne sont probablement pas réciproques. Même si je suis quelqu’un de très observateur, il y a des fois j’remarque des choses qui pourraient me mettre sur la voie mais au final, je finis par me dire que je me fais des films. « Sinon, il y a quelque chose dont j'aimerais te parler. » Non. Il y a trop d’choses dont j’aimerais lui parler actuellement. J’aimerais lui d’mander ce qu’il attend de moi, ce qu’il veut vraiment et comment il voit cette relation, si elle lui fait autant d’mal qu’à moi.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Ven 5 Jan - 23:13

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Il l'aurait repoussé ce soir là si vraiment il n'était pas intéressé par Wentworth, mais étant donné que c'était le cas, il n'allait pas lui dire non. C'était à voir s'il n'allait pas lui demander de ne jamais s'arrêter, c'est comme la drogue ou l'alcool, une fois que tu as le nez dedans, c'est impossible de s'arrêter. Ils n'étaient qu'amants, mais cela ne dérangerait pas Dom' de le définir comme son petit ami, et cela ferait sûrement plaisir à certains fans qui adorent leur bromance. Quand Went lui annonça que s'il aurait su qu'il s'ennuyait il lui aurait proposé de le rejoindre chez lui pour dormir, Purcell sourit en coin n'ayant pas vraiment que le mot 'dormir' à l'esprit, mais plutôt 'baiser' et 'caresses'. La prochaine fois je t'enverrais un message en te disant que je me fais chier et que j'arrive dans ton lit. Il lui fait un clin d’œil puis se mordit la lèvre inférieure, décidément pas très doué pour cacher ses émotions.

La main de l'interprète de Michael Scofield se posa lentement sur son bras, il sentit comme un courant électrique, c'était délicieux à sentir, mais ce ne fut pas ça qui le fit sortir de ses pensées, ce fut justement son amant qui lui demanda qui lui demanda s'il allait bien vu son état. Bien sûr que je vais bien. Il fit un grand sourire puis il but une gorgée de sa bière qu'il venait de décapsuler. Sinon, il y a quelque chose dont j'aimerais te parler. Il regarda une nouvelle fois son ami, et su de suite de quoi est-ce qu'il voulait bien parler, il s'en doutait qu'un jour où l'autre il faudrait aborder le sujet, mais cela l'étonner de Wentworth sachant qu'il n'était pas vraiment à se confier, ou bien à parler, car jamais il ne l'avait fait, même lorsqu'ils se considéraient comme des frères. Of us... Dit-il dans un murmure à peine audible. Tu as raison, je pense qu'il serait temps que l'on parlent de nous, ça fait un moment que ça dure. Est-ce que c'est juste comme ça nous deux? Est-ce qu'il y a une attache? Demande-t-il en regardant l'homme qui était assis à côté de lui.

J'ai aimé Rebecca, sinon je ne lui aurai pas fait des enfants. Tu t'es longtemps posé la question de pourquoi je lui ai demandé de le divorce, et je pense qu'il est temps que je te dises la raison, même si je pense que tu t'en doutes. Il fit une pause et posa sa main sur la joue de son amant, sans le lâcher du regard. Because of you... Parce que je ressens quelque chose pour toi. Parce que quand on s'embrassent, quand on se caressent there's just you and me, and no one else. Bien sûr c'était un risque de jouer cartes sur table, mais au moins il serait fixé et il saura si son ami ressent la même chose pour lui ou non.
☾ anesidora


Dernière édition par Dominic Purcell le Mar 9 Jan - 12:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 6 Jan - 1:09

Before it's all too late.




Je ne sais plus quoi penser de cette situation. Je sais que je suis entrain de me détruire doucement, mais sûrement. Je sais que ça me rend malade et que si je continue à me droguer jusqu’à ne plus décerner les trips à la réalité, je vais finir par totalement sombrer et là, je ne sais même pas si je pourrais être sauvé. Mais pour l’moment, c’est le cadet de mes soucis. Tout ce que je souhaite, c’est oublier. Me couper tous espoirs et abandonner l’idée que ça peut être réciproque. J’ai envie de tout arrêter, de ne plus souffrir et de cesser cette torture. J’ai beau en redemander sans cesse, je sais que ça conduit chaque jour à ma perte. J’suis pas surpris de voir son esprit tordu faire surface et j’dirais même que c’était prévisible, d’où le fait que j’ai tout de même préciser que c’était pour dormir et non s’adonner à un plaisir mortel. J’dissimule tout de même pas mon sourire en coin, amusé. « Je t’attendrais avec impatience. » Dom’, c’est celui qui m’pousse à chaque fois dans le pire des vices, et le pire c’est que je ne sais jamais lui dire non, et y résister. J’y ai pris goût, et je me trouve même être très demandeur, malgré moi. Est-ce pour combler ce que je ne peux pas avoir ? J’en sais rien. En parlant de ça, je préfère tout d’même lui parler de quelque chose, et pas spécialement de ce que j’ai sur l’cœur même si j’en crève d’envie, mais je suis bien trop rongé et paralysé par la peur à chaque fois que je tente d’aborder le sujet, et rien que d’y penser j’ai envie de prendre la fuite pour éviter de faire la connerie la plus grosse de ma vie. Un jour, je sais que je ne vais pas me retenir et que j’vais finir par lui cracher ma tristesse au visage, et n’plus cacher ce cœur meurtri. Je sens mon cœur s’emballer lorsqu’il prend la parole et ma gorge se serre instantanément. Suis-je entrain de rêver, ou il parle de nous ? J’ai l’impression d’être soudainement prit au piège, et d’avoir gaffer sur quelque chose. Il ne m’en parle pas de manière innocente, et je me sens coupable. Je sens la peur m’dévorer les tripes et mes membres se crisper. Je sens l’angoisse m’saisir à la gorge, jusqu’à m’en couper le souffle. Je tente tant bien que mal de soutenir son regard et je plisse légèrement les yeux au fil de ses paroles, ayant du mal à savoir où il veut en venir. Lorsqu’il glisse sa main sur ma joue, j’eus un léger mouvement de recul, sous la surprise. Puis, j’sens mon souffle s’couper instantanément sous sa révélation, et j’paris même que mon cœur à cesser de battre en l’espace de quelques millièmes de secondes. J’réalise pas. Est-ce que je rêve ? Ai-je bien entendu ? C’est l’anarchie dans ma tête, il s’passe tellement de choses que je ne sais même plus quoi dire, ni même quoi faire. J’ai du mal à y croire, tant je n’avais plus d’espoir.

J’entrouvre mes lèvres, à la recherche d’air et je détourne mon regard. J’ai tant souffert, durant ces années. Je me suis foutu en l’air à cause de ça et lui, il me l’avoue seulement maintenant ? « Dom’ je … » J’ai du mal à trouver mes mots, et à revenir à la réalité. J’plane peut-être, et dieu seul sait les bêtises que j’risque de lui raconter si jamais, ce n’est que les effets de la drogue. Au pire, merde. « Il n’y a toujours eu que toi, depuis cette nuit là. Je n’ai jamais rien voulu te dire, parce que je ne voulais pas te perdre. Tu n’as jamais été qu’un simple amant à mes yeux, Dom’. Je ne voulais pas perdre le seul qui me comprenait et qui a toujours été là pour moi. » J’ai l’impression de me délester d’un poids énorme, petit à petit, et ça fait du bien, j’ai l’impression de revivre. Je glisse à nouveau mon regard sur lui, sentant ma gorge se serrer. « A chaque fois, je me suis dis que ça passera et que je finirais par t’oublier. Mais j’ai jamais pu le faire. Même si ça m’détruisait, tout ce que je voulais à chaque fois, c’est de te retrouver et oublier le fait que l’on était rien d’autres qu’amants. J’voulais juste me perdre dans tes bras, avoir l’impression d’t’appartenir pendant quelques heures, oublier à quel point cette situation me faisait mal. » Je n’ose pas réellement lui dire, à quel point ça m’a affecté et jusqu’où je suis aller pour me sentir bien et me permettre de tenir encore sans trop réellement sombrer dans une énième dépression. Je rapproche mon visage du sien lentement, l’une de mes mains venant se glisser sur l’un de ses bras tatoués, remontant jusqu’à son épaule. Mes lèvres frôlent les siennes, et je sens son souffle se mêler au mien. J’ai du mal à réaliser, ce qui vient de se passer, j’ai du mal à me dire que tout ça est vrai. « I want you to be mine. » Dis-je dans un murmure. Je le veux, comme j’en ai toujours eu envie depuis la nuit où chacun à céder au charme de l’autre.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 6 Jan - 11:21

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Dominic avait beau être une brute lorsqu'on le cherchait un peu de trop, mais au fond de lui c'était un vrai cœur d’artichaut, et il devient un nounours quand il est en présence de Wentworth. Quand il posa sa main sur sa joue et que ce dernier eut un mouvement de recule, il ne l'enleva pas, au contraire. Purcell venait d'avouer la raison de son divorce avec la mère de ses enfants, et il lui avait également dit une partie de ce qu'il avait sur le cœur. Il ne s'attendait pas tellement à ce que son ami lui dise ce qu'il avait sur le cœur, il s'attendait plutôt à ce qu'il reçoive une bonne gifle et qu'il lui gueule de se réveiller et à ce moment là il se serait demander si cette nuit qu'ils avaient passé ensemble n'avait été rien d'autre que le fruit de son imagination. Oh my... Dit-il dans un murmure. Je ne m'attendais pas du tout à ce que tu me dises ça. Il avait toujours sa main sur sa joue et son regard plongé dans celui de son partenaire. Mais t'es un fou, jamais je ne t'aurai abandonné, je crois d'ailleurs que c'était ce que j'attendais : que tu me dises ce que tu avais sur le cœur.

Ils avaient voulu la même chose, se dire que ça n'était que passager, qu'ils allaient s'oublier par la suite, mais le Destin en avait décidé autrement et les voilà donc attacher l'un à l'autre. Impossible de s'oublier. Leur relation secrète les ronger petit à petit, sans qu'ils ne s'en aperçoivent vraiment, du moins du côté de Dom qui continuer de mener sa vie sans faire rentrer quiconque dans sa vie puisque pour lui c'était Went et personne d'autre. Je ne veux pas que tu sois mon amant. I want you to be more than this. Quand il vit son ami se rapprocher de lui jusqu'à ce que leurs lèvres ne s'effleurent, il ferma les yeux et entrouvrit ses lèvres. I want you to be mine Il eut un petit sourire en coin quand il l'entendit dire cela, il en eut également le souffle coupé. I want to be yours. Il posa doucement ses lèvres contre celles de son ami et lui offrit un baiser langoureux. Un baiser qu'ils avaient tous les deux longtemps attendus, c'était tellement agréable, et ça faisait tellement du bien de s'être enfin dit ce qu'ils avaient sur le cœur. Il passa sa main dans ses cheveux blancs puis il la laissa poser dans la nuque de Miller.
☾ anesidora


Dernière édition par Dominic Purcell le Mar 9 Jan - 12:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 6 Jan - 14:22

Before it's all too late.




J’en reviens absolument pas de ce qu’il vient de se passer. J’ai même du mal à me dire que tout ça est réel. J’en viens même à me demander si ce n’est pas un test, mais j’me dis qu’il est pas si tordu que ça, et qu’il n’est pas du genre à me déballer tous les ressentis qu’il garde précieusement pour lui. J’ai été tellement aveuglé par mon angoisse, par mes sentiments bien trop présent que je ne me suis même pas douté une seule seconde qu’il y avait bien plus qu’une attirance physique et de réels sentiments, de son côté aussi. En même temps, lorsque l’on cache une relation, c’est qu’on ne veut pas forcément que tout le monde le sache, non ? Pour moi, c’était parce qu’il n’assumait pas le fait qu’il soit attiré par un homme. Mais on s’était mis d’accord, de ne rien dire à personne, et que c’était mieux ainsi même si certains ont des soupçons, jusque là, personne n’a jamais eu de preuves. Et là, j’espère qu’il est conscient de la tournure que va prendre notre relation et que l’on ne pourra pas se cacher éternellement. Et finalement, j’me dis que si on s’attendait mutuellement on n’aurait jamais fini d’attendre, et de se torturer comme deux idiots. Mais, ce n’est pas comme s’il n’y avait rien en jeu, en ignorant si l’un éprouve la même chose pour l’autre. « Je ne t’ai rien dit, parce que je ne voulais pas te perdre. C’est difficile d’avouer ce genre de choses à la personne qui compte le plus pour toi, en prenant le risque de la perdre. Je voulais pas prendre ce risque parce que, ça me détruisait déjà assez. » Mon âme meurtrie n’en pouvait plus, mais je m’accrochais comme je le pouvais à chaque personne qui pouvaient encore la maintenir en vie et l’empêcher de sombrer. Même si j’ai du mal à revenir à la réalité, je me sens tout de même bien mieux et je sens cette tristesse qui exerçait une pression désagréable contre mon thorax s’estomper. Les choses vont enfin changer, ça me fait un peu peur mais je reste confiant. Il reste simplement un problème dont je dois me débarrasser rapidement avant qu’il ne le découvre. J’emporterais ce secret dans ma tombe, ce serait plus préférable. Malheureusement, je sais que j’en suis devenu accro et que je ne vais pas pouvoir m’en débarrasser tout de suite, et mon problème avec les drogues, ce n’est pas quelque chose dont je souhaiterais parler avec lui. Me recevoir une tornade de feu en pleine figure, non merci. « Plus rien ne m’empêche d’être seulement ton amant. Laisse-moi être bien plus que ça. » Maintenant que nous nous sommes tous avoués, nous pouvons commencer quelque chose de nouveau ensemble, atteindre un nouveau cap dans notre relation, la faire évoluer. Et c’est ce dont je rêvais secrètement, me torturant chaque jour. Je frissonne en entendant sa voix grave et envoûtante me claquer les tympans à m’en donner presque le tournis. Je réponds à son baiser langoureux sans me faire prier, sentant mon corps réagir vivement à ce contact que l’on attendait probablement depuis bien trop longtemps tout les deux. Un baiser qui signifie bien plus de choses que ceux que l’on s’échangeait en cachette, pour se chercher. Je viens me rapprocher un peu plus de lui, sans pour autant me détacher de ses lèvres. Je me redresse légèrement, venant m’installer à califourchon sur lui, glissant mes jambes de part et d’autres des siennes. Je glisse mes deux mains sur ses épaules, les descendant légèrement en direction de ses omoplates. Je me sépare légèrement de ses lèvres, n’éloignant qu’un peu mon visage du sien, l’regard débordant d’émotion. L’une de mes mains vient se glisser sur sa joue que je caresse du dos de mes doigts. « J’espère que tu es conscient que l’on n’arrivera plus à se cacher, comme avant. Et, j’espère que tu sais dans quoi tu t’embarques. » Après ça, il n’y aura pas de retour en arrière possible. J’ai peur qu’il finisse par déchanter et se rendre compte je suis chiant que finalement, ce n’est pas pour lui. J’ai peur de bien trop d’choses, mais n’a-t-on jamais dit que chaque personne que l’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre ?


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 6 Jan - 23:15

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
C'est toujours le problème, l'un attend que l'autre fasse le premier pas et inversement, ce qui fait que ça n'avance pas. Wentworth avait fait le bon choix de se décider à engager la conversation, ce qui avait permis à Dominic de finalement lui avouer ses sentiments et lui dire que ce fameux soir ça n'avait pas été qu'un coup d'un soir, mais bien plus et il voulait à présent que son ami soit bien plus qu'un amant. Tu ne m'aurais pas perdu si tu me l'aurai avant. Et même si je n'aurai rien ressentit pour toi, je ne t'aurai pas abandonner. I'll never leave you. Il n'avait jamais eu cette idée de sombrer dans la drogue ou bien dans l'alcool afin d'oublier Went, se disant à lui-même que c'était comme un amour impossible, mais au fond de lui il n'avait jamais pensé à l'impossible, sinon il n'aurait pas divorcé de son ex femme. Ca paraît assez débile de quitter la mère de ses enfants pour quelqu'un d'autre, mais il ne voulait plus faire semblant et lors de cette nuit là, il n'avait pas pu jouer plus longtemps et avait prit la décision de lui dire qu'il ne ressentait plus rien pour elle, il ne lui avait bien évidemment pas dit qu'il l'avait quitté pour un homme, parce qu'après tout ça ne le regarder que lui et personne d'autre. Dom se mit à frissonner lorsqu'il entendit son amant lui dire : Laisse-moi être bien plus que ça. Sa voix était suave, sensuelle, et là chose qu'il désirait c'est qu'il continue de parler encore et encore et que jamais il ne s'arrête. Be this more. Please. Il savait qu'il n'avait pas besoin de se mettre à genoux ou bien de le supplier, parce qu'il savait que Went ressentait la même chose que lui et que bien sûr il voulait être plus qu'un amant aux yeux de Dominic.

Ce baiser était différent de tous ceux qu'ils avaient pu s'échanger auparavant, celui là avait comme un goût d'amour, de passion et de vrai. Il ne fit rien quand Miller se mit à califourchon sur lui, en revanche il se mit à frissonner légèrement quand il sentit ses mains se poser sur ses épaules et finir leur trajet sur ses omoplates, de son côté Purcell avait toujours ses mains poser sur sa nuque. Alors que le baiser vint se rompre enfin, ils se regardaient dans les yeux, leur regard étaient plongé l'un dans l'autre, et cela rechauffa le coeur de l'interprète de Lincoln Burrows de voir Wentworth sourire sincérement, il ferma les yeux un court instant quand il sentit le dos de ses doigts caresser sa joue, un geste simple mais tellement agréable. Il posa sa main sur celle de son amant et ne le quitta pas du regard. Du moment que je suis avec toi, je suis prêt à prendre tous les risques, j'en ai rien à foutre. Dit-il sincérement avant de ne sourire, puis il vola un baiser à Went. Il n'appréhendait pas du tout la réaction de ses proches, ou bien des fans, parce qu'il n'en avait vraiment rien à faire de ce que les autres pouvaient bien pensé, l'important était qu'il soit heureux, et il l'est aux côtés de son partenaire. Il fronça les sourcils puis il prit la parole. Tu penses que c'est mieux de le dire lors d'une interview, ou de ne rien dire et de laisser les gens le voir?
☾ anesidora


Dernière édition par Dominic Purcell le Mar 9 Jan - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Dim 7 Jan - 2:54

Before it's all too late.




Même si ce n’était pas ce dont je souhaitais lui parler aujourd’hui, je suis plutôt ravi de savoir qu’il ait pris les devant. Même si je le connais très bien –pour ne pas dire trop- je sais que si ça n’aurait pas été réciproque, il aurait sûrement eu une réaction excessive sur le coup et je pense que je ne l’aurais probablement pas revu pendant quelques jours. D’un côté, ça aurait été un mal pour un bien et j’aurais été fixé. Je ne sais pas si j’aurais pu continuer ma vie, la reprendre là où je l’avais laissé, et ce de manière saine. Je me suis laissé tenter par les vices du côté sombre de ce monde, pour oublier et panser mes blessures. J’aurais continué à en faire de même, jusqu’à finir par n’être que l’ombre de moi-même. Certains penseront que c’est stupide, mais quand on aime profondément quelqu’un, après tant d’années d’espoir, à entretenir une relation ambigüe et secrète, à sentir son âme s’entremêler à la notre à chaque union, on n’en ressort pas réellement indemne. Mais je suis content qu’il ait prit ma phrase dans ce sens là et qu’il s’est ouvert à moi, sans la moindre gêne, et sans le moindre malaise. « Promise me. » Même si on ne peut pas réellement promettre ce genre de choses, j’ai au moins envie d’y croire et de me sentir rassuré. De savoir que quoiqu’il arrive, il restera auprès de moi, comme il l’a toujours fait jusqu’ici. J’en ai traversé, des épreuves de la vie, et il a toujours été là, même pendant ma dépression d’où le pourquoi je me suis retiré de ce monde de strass et paillettes pendant un temps. Un sourire en coin se dessine légèrement sur mes lèvres face à la proposition du pire d’mes démons. L’démon que j’laisse me posséder volontiers, celui qui a l’pouvoir de me détruire, s’il le souhaitait. Ce sbire du diable avec qui j’braverais tous les pêchés, s’il me le demandait. « I will. »

J’finis par m’installer sur ses genoux, rompant le baiser à contre cœur. Une tonne de questions m’assaillent, d’angoisses et de peur. Notre relation n’est plus en rien qu’une simple amitié bien trop ambigüe. Et sa réponse m’convient. J’en attendais pas moins de lui, et j’sais que quand il dit ce genre de choses, il s’y tient. Dom’, c’est un peu la tête brûlée entre nous deux et même si on peut penser que ça peut lui porter préjudice, croyez-le ou non, ce n’est pas réellement le cas. Il est honnête, de manière tranchante parfois mais au moins, il dit ce qu’il pense et en général, chacun de nous sait qu’il ne vaut mieux pas l’faire chier quand il se met à grogner sans raison. Puis il est direct. Ce n’est pas celui qui va tourner autour du pot pendant des heures. « Whou, le grand Dominic Purcell n’a peur de rien. Ca me plait. » Puis, après tout, autant lui que moi nous sommes toujours passés au dessus de nombreuses critiques, préférant les prendre à la légère, rester muets ou en jouer. Et peu m’importe le reste, après tout ce temps que j’ai passé à souffrir, à espérer et à rêver de cette vie, j’ai bien le droit d’être heureux. « Ne rien dire, et les laisser découvrir ça tout seul. Ca met plus de suspens ! J’aime bien mettre du piment dans la vie des autres. » Surtout dans la mienne, n’est-ce pas. « Tu ne trouves pas ? » J’ai tout de même envie d’avoir son opinion sur la situation puis, je trouve ça mignon. Je descends lentement le bout de mes doigts le long de son cou puis contre le tissu de son t-shirt, au niveau de son torse avant de m’arrêter. Je plante mon regard dans le sien, que je soutiens un court instant avant de me relever, quittant ses genoux et je me saisi de ma bière que j’ai lâchement abandonné. Je bois quelques gorgées avant d’me saisir d’une clope dans mon paquet et je lui en tends une. « Faut j’me drogue, sinon je vais devenir chiant. » Même si c’est pas vraiment à cause du fait que je sois en manque de nicotine que je risque de devenir désagréable, j’sais toujours que c’est mieux que rien, même si ça ne comble pas réellement le reste. Cette fois, sans m’en rendre compte je fuis son regard, ayant l’impression d’avoir marqué en gros « coupable » sur le front. « Sauf si tu préfères me détendre autrement. » Dis-je de manière faussement innocente. Je mentirais, si je disais qu’il ne faisait pas parti des drogues dont je ne saurais plus me passer aujourd’hui. He’s my favourite drug. Peut-être la moins nocive, et celle qui m’tuera plus rapidement mais, je n’en ai que faire. Je n’ai jamais su m’en défaire, de lui, et je ne compte pas le faire.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Dim 7 Jan - 7:24

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Que ce serait-il passé si aucun des deux n'auraient fait le premier pas? Auraient-ils mis de la distance pour ne plus souffrir en la présence de l'autre? Jamais ils ne le sauront étant donné qu'ils ont prit la meilleure décision en se confiant l'un à l'autre sur leurs sentiments. Jamais Dominic n'aurait espéré un jour que ça soit Wentworth qui fasse le premier pas, il savait pertinemment qu'il est plutôt du genre à garder tous pour lui, et ne rien dire à personne. Peut-être était-ce un signe de changement? Ou tout simplement le fait qu'il avait besoin d'être fixé. De savoir si les sentiments qu'il ressentait pour Dom était réciproque à son égard. I promise. Un sourire se dessina dans le coin de ses lèvres. On ne pouvait jamais promettre ce genre de chose, parce qu'il y a toujours un moment où quand tous va mal on abandonne son partenaire en n'oubliant pas de le blesser. Ce qui n'allait pas être le cas de suite, tous ce que Dom voulait à ce moment précis c'était rattraper les 10 années qu'ils avaient perdu à se cacher du regard des autres, là c'est certain qu'il n'allait plus étouffer ses sentiments pour Went. Il sourit davantage quand son partenaire lui annonça qu'il sera ce plus qu'il désire tant.

Je n'ai jamais eu peur de quoique ce soit. Dit-il fièrement en riant légèrement avant de faire une petite moue et de passer le bout de ses doigts sur les lèvres de Miller. Je suis un menteur. J'ai toujours eu peur de te perdre. You're my weakness. Mais maintenant tu es aussi ma force. Appartenir au beau Wentworth Miller était comme un rêve devenu réalité, et il avait d'ailleurs cette impression de rêver, comme si il allait se réveiller, seul dans son lit, et au final tous ça n'aurait été que le fruit de son imagination. J'aime cette idée sweetheart! Les laisser découvrir par eux même et la meilleure des idées! Mais je pense qu'il faut s'attendre à ce que l'on nous posent tout un tas de questions. Il n'était pas effrayé a propos de ça, il savait qu'une fois que cela aurait fait le buzz, er que les journalistes auraient posé leurs questions, ils les laisseraient vivre leur vie. Bien sûr Michael Scofield et Lincoln Burrows seraient vu différemment apres ça, en sachant que leur interprète sont ensemble. Il sentit le bout des longs et fins doigts de Went aller de son cou jusqu'à son torse, et durant ce court instant sa respiration se coupa, profitant de ce geste si agréable qui le fit frissonner mais il ne ferma pas les yeux. He's his weakness. Quand il se leva, Purcell en profita également pour boire une grande gorgée de sa bière qui était posé sur la table basse. Il regarda autour de lui et vit que Niko était allongé sagement dans son panier, ce dernier releva la tête avant de la reposer sur ses pattes en soupirant bruyamment comme s'il espérait que son propriétaire lui demande de venir afin de lui flatter son pelage. Si Miller ne lui aurait pas tendu une cigarette lorsqu'il avait prononcé le mot drogue, il serait sûrement partit au quart de tour. Il prit la cigarette et la posa sur la table basse avant de ne se lever afin d'être à la hauteur de son compagnon. On peut très bien se détendre autrement. Tu ne penses pas? Il s'était rapproché de lui et lui avait saisi le bas de son tee-shirt afin que leur corps soit collé l'un à l'autre.
☾ anesidora


Dernière édition par Dominic Purcell le Mar 9 Jan - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Dim 7 Jan - 11:54

Before it's all too late.




J’ai même plus envie de me poser de questions, et de me demander ce qui se serait passé s’il m’aurait recalé. Certes, je veux bien le croire lorsqu’il me dit qu’il ne m’aurait tout de même pas abandonné, même si ce n’était pas réciproque mais ce genre de sentiments brise une amitié. Après, ce n’est plus jamais pareil. J’aurais dit adieu à ces moments qui m’donnaient l’impression ne serait-ce que d’être important pendant quelques instants, de savoir qu’à ce moment là, il ne pensait qu’à moi et à personne d’autre. Je vivais un peu pour ça, l’envoûter rien qu’un instant, occuper son esprit rien que quelques heures, lui rappeler qu’à part moi, personne d’autre ne le connait aussi bien. J’entrouvre légèrement mes lèvres en sentant ses doigts sur ces dernières avant de venir glisser seulement l’extrémité de ma langue contre eux, rien que pour l’embêter avant de m’arrêter. « Sache que c’est réciproque. » Et c’est peu dire, s’il n’était pas l’une de mes grosses faiblesses, je ne me serais jamais laissé tomber aussi bas. J’ai préféré engloutir avec hargne tous ces sentiments qui me dévoraient jusqu’à l’os, même si ce n’était que de manière temporaire mais au moins, j’avais l’impression de ne plus souffrir. « C’est pas bien grave, ça. On y répondra sincèrement. Sauf les questions gênantes, hein. » Même si j’ai aucun tabou avec mon partenaire, je suis tout de même une personne qui préfère garder ce genre de détails pour elle et qui prend la poudre d’escampette dès que ça commence à dévier sur sa vie sexuelle. Je préfère garder ce genre de choses pour moi et puis, ça ne regarde personne. J’aime pas vraiment la provoc’ et je ne suis pas quelqu’un qui m’expose à tous les fronts. Mais répondre à des questions de base et assumer librement notre relation ne m’effraye pas. Ca passe, ou ça casse et peu importe ce que l’on dit, je ne sacrifierais pas ce bonheur que j’ai tant attendu en luttant chaque jour contre mes démons et cette violente dépression qui ne cessait de m’attirer dans la pénombre.

Je vois que mes douces caresses ne le laissent pas de marbre, mais je me fais violence pour ne pas aller plus loin. Même si j’ai l’air d’être quelqu’un de totalement sage, c’est loin d’être le cas. Je préfère donner cette image d’homme presque chaste. Comme dirait l’autre, c’est ceux qui en disent le moins qui en font le plus. Puis j’aime le chercher, voir dans son regard le désir grimper dangereusement. C’est pour ça que je finis par me détacher, et puis finir par répondre à l’appel de la nicotine –même si, mon corps en ce moment quémande une drogue moins douce. Je le suis du regard lorsqu’il finit par se lever en s’étant débarrasser de la cigarette. Réaction que j’attendais. « Ah oui ? Et de quelle manière ? » Dis-je d’un sourire mi-amusé, mi-carnassier tout en collant mon corps contre le sien. J’en attendais pas moins de lui. Je glisse l’une de mes mains contre son torse, que je pose à plat avant de venir déposer un baiser moins chaste à la commissure de ses lèvres, descendant mes doigts le long de son torse, puis de ses pectoraux avant de m’arrêter à sa ceinture. Je viens glisser mes lèvres près de son oreille contre laquelle mon souffle finit par s’écraser de façon assez suggestive. « Mais tu vas devoir patienter un peu. » Lui susurrais-je avant de finir par me détacher, lui lançant un regard sournois tout en me mordant discrètement la lèvre inférieure avant d’aller me diriger jusqu’à la baie vitrée afin de sortir et d’allumer ma cigarette.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Mar 9 Jan - 1:39

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Il était fier de savoir qu'il était égalemement la faiblesse de la personne qu'il pouvait à présent considérer comme étant son petit ami sans avoir de doute, et surtout sans avoir aucune honte. Love is love. Une personne était libre d'aimer une personne du même sexe sans devoir exprimer la moindre honte et la moindre peur du regard des autres. Quand il sentit sa langue sur le bout de ses doigts, il se mit à sourire bêtement, sans rien dire, puis quand il évoqua le fait de ne pas répondre aux questions gênantes, il hocha la tête, puis il fit une moue. Bien sûr qu'on ne va pas répondre aux questions de ce genre, on a le droit à une intimité quand même. Il valait mieux ne pas poser de questions sur la vie privée de Dominic, dans un premier temps il changerait de sujet rapidement et si vous venez à insister, il passerait à la force en vous collant son poing dans sa face, ça lui donnerait sûrement une mauvaise image, mais au moins la personne saura à qui elle a à faire après cela. Il fallait savoir que Dominic Purcell n'est pas bien loin de ressembler trait pour trait à son personnage dans Prison Break, il est une brute, il ne réfléchit pas toujours avant d'agir, et surtout, pour lui la famille passe avant tous, même s'il doit y laisser sa vie ou bien sacrifier des choses. Ce qu'il faisait pour essayer d'oublier Wentworth quand il n'était pas encore officiellement ensemble, c'était de fumer cigarette sur cigarette, et aussi de boire pas mal de bières, mais ça il ne s'en était pas vraiment rendu compte étant donné qu'il est un amoureux des bières. Sinon il avait gardé son même train de vie : se rendre à des conventions, faire des shootings promotionnel, donner des interviews pour tel ou tel magazines et quand il en a le temps il n'hésite pas à retourner dans son pays natal qui n'est autre que l'Australie.

Sentir ses mains se baladaient sur son torse était une douce torture pour l'australien, il avait toujours apprécier lorsqu'il prêtait attention à lui, quand il s'occupait de lui. Il y avait bien un autre moyen de se détendre que de fumer une cigarette, ça, Purcell le savait bien, et il n'avait pas hésité à en faire part à son partenaire, qui lui posa l'innocente question de savoir quel était cet autre moyen. I can show you. Dit-il alors qu'il tenait toujours le bas du chandail de Miller, et il avait son regard perdu dans celui de la personne en face de lui. Il fallait dire que quand il avait une idée en tête, il serait prêt à tout pour arriver à ses fins. Il sentit ses mains descendre, encore et encore, jusqu'à arrêter leur chemin à sa ceinture, il avala sa salive tout en fermant les yeux. C'était une véritable torture de s'arrêter en si bon chemin. Ca fait déjà un petit moment que l'on attend, you don't think? Il le regarde s'éloigner pour aller dans le jardin, et il ne perdit pas de temps pour le rejoindre. Il prit sa cigarette qui était sur la table basse, la coinca entre ses lèvres et l'alluma à l'aide de son briquet qui était dans la poche arrière de son jean. Il était à présent aux côtés de Wentworth et il fuma en appréciant le goût de la nicotine chaque fois qu'il tirait dessus.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Mar 9 Jan - 13:47

Before it's all too late.




« Je suis surpris, pour quelqu’un qui aime vanter ses exploits … » Dis-je pour le taquiner. Je sais qu’il ne le fait qu’en privé et que ce n’est pas quelqu’un qui se vante de quoique ce soit aux yeux du monde et qui exhibe les moindres détails de sa vie privée, et heureusement. Moi-même je ne suis pas comme ça, et même si on en vient à être insistant je me contente simplement d’un simple petit sourire sarcastique ou d’une esquive radicale. Je suis bien loin d’être aussi nerveux et enflammé que Dom’, je suis bien plus terre à terre et bien plus impassible que ça et c’est bien loin de me déranger d’avoir quelqu’un dans ma vie comme Dominic, j’ai besoin de quelqu’un avec une force de caractère qui dépasse l’entendement, avec un côté wild et un tempérament de feu qui fait fondre chaque jour, petit à petit, ce mur de glace que j’ai dressé entre le monde extérieur et moi afin de ne laisser plus personne m’atteindre. Et ce mur, il l’a traversé plusieurs fois. Je l’ai laissé m’atteindre sans la moindre résistance, acceptant même qu’il me fasse du mal et me brise un peu plus sans en avoir conscience, et sans le vouloir. Ce n’est en rien de sa faute. J’ai mes désirs inavoués m’entraîner au fond du gouffre sans me débattre. Tout ça parce que je ne voulais pas prendre le risque de le perdre. Désormais, c’est derrière moi, tout ça. C’est derrière nous et je vais enfin pouvoir vivre cette foutue vie que j’désirais tant.

J’aime beaucoup chercher ma co-star, et ça a toujours été un plaisir dont je ne me suis jamais lassé. J’aime le fait qu’il ne me résiste pas, et de voir qu’il serait prêt à n’importe quoi, rien que pour mes beaux yeux. Mais pour le moment, j’ai envie de m’amuser un peu. Je me contente simplement de sourire en coin lorsqu’il me dit qu’il peut me montrer. Je n’ai pas envie de perdre à mon propre jeu, autant me contenter d’un sourire assez suggestif. J’laisse mes doigts se balader sans retenu, s’arrêtant cependant à la limite que je me suis fixé. « Hmm, c’est pour ça que tu voulais que je vienne, Purcell ? Parce que ça ne fait pas si longtemps que ça, que l’on attend. Mais j’admets, ça doit être une véritable torture, tout ça. » Toutes ces caresses, tous ces regards et ces sourires remplis de sous-entendus. Je tire sur ma cigarette avant de recracher la fumée et je tourne la tête vers lui, le détaillant en silence et discrètement avant de me glisser, face à lui. « Demain, je vais me réveiller et tout ça ne sera qu’un rêve. » Comme j’en ai souvent rêvé. Ca semble si réel et irréel en même temps. Si ce n’est qu’un rêve, je n’ai pas envie de me réveiller. Plus jamais. Je tire une grande latte, lentement, sur ma cigarette avant de recracher la fumée sur le côté. Je ne m’éternise pas longtemps avant de l’écraser dans le cendrier, ayant bien besoin d’autre chose qu’une dose de nicotine. Je m’approche de lui avant de glisser mes bras autour de son cou, appréciant de pouvoir l’éteindre ainsi sans éveiller le moindre soupçon, sans avoir une idée spécialement tordue derrière la tête. « Maintenant que je t’ai, je ne te laisserais jamais t’en aller. » Je cherche à me rassurer, et à me dire qu’il ne s’en ira pas lorsque je finirais par lui dire ce qui m’a aidé à me détruire un peu plus. Qu’il ne me laissera pas tomber, au premier problème contre lequel on vient à se heurter.



☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Mer 10 Jan - 0:37

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Il fit de gros yeux quand Went annonça qu'il était surpris du fait qu'il avait plus l'habitude de le voir se vanter de ses exploits, par la suite il se mit à rire. Shhh... C'est un secret. puis il plissa les yeux avant de ne poursuivre. Et puis tu ne peux pas dire le contraire, je suis un bon coup. Il fit un clin d'oeil, tout en étant fière de se vanter ainsi, bien sûr il ne pouvait pas se juger lui-même, ce qu'il pouvait faire c'était simplement se jeter des fleurs. Lorsqu'il était venu à dire qu'il était un bon coup, il s'attendait bien sûr à ce que son partenaire lui dise que ça n'était pas le cas, et il ne saura jamais ce que ce dernier pense réellement, parce qu'il aurait dit ça simplement pour le taquiner. Dominic Purcell était un véritable nounours quand on le connaissait bien, mais quand on l'aperçoit de loin, on  n'a pas forcément envie de s'en approcher de peur de se piquer, ce qui pourrait probablement le cas puisqu'il n'est pas du genre à accorder sa confiance au premier venu, il n'est pas non plus du genre à parler de sa vie à qui que ce soit à moins qu'il vous connaisse depuis un certain temps. Bien sûr la première personne à qui il va aller se confier ça sera très certainement sa co-star dans Prison Break ainsi qu'anciennement dans Legends of Tomorrow.

Jamais Wentworth n'abandonnera et ce qu'il avait peur, c'était de perdre à son propre jeu, parce qu'il savait que Dom ne se laissera pas bouffer, et il serait prêt à aller jusqu'au bout de la chose. Let me think... Je voulais te voir parce que tu me manquais, et moi j'attend depuis la première fois. Pourquoi tu dis ça? Pour toi ça n'a pas été une torture, Miller? Demande-t-il en prenant un air pensif. Il était en train de regarder en face de lui tout en tirant sur sa cigarette, il eu des flashs de leurs baisers fougueux, ce qui fit que son coeur se mit à battre la chamade pendant quelques secondes avant qu'il ne se reprenne quand son ancien amant se mit en face de lui. Si c'est un rêve alors j'aimerais ne jamais me réveiller. Il sourit en coin puis il tire une dernière fois sur sa clope avant de ne l'écraser dans le cendrier qu'il avait posé sur une table près de la baie vitrée. Quand Went passe ses bras autour de son cou, il mit ses index dans chacunes de ses poches avant de jean et il le regarda dans les yeux tout en souriant. I hope, parce que moi non je ne te laisserais pas filer. Il perdit un peu son sourire puis il reprit la parole en penchant la tête sur le côté. Tu vas bien? Tu as l'air perdu dans tes pensées, am I wrong?
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Mer 10 Jan - 1:38

Before it's all too late.



Je me retiens de pouffer de rire en voyant la tête qui tire, me contenant de retrousser un peu mon nez pour m’en passer l’envie. Puis je finis par sourire sournoisement, sachant très bien qu’il attend cette fameuse réponse négative. Il est vrai que j’ai réellement envie de le taquiner mais, c’est moins drôle s’il sait déjà ma réaction c’est pourquoi, je commence à marcher toujours dans le sens inverse de la normale. « C’est vrai. Je ne peux pas le nier. Surtout quand t’es énervé. » Ah. Si je continue comme ça, un jour, je vais finir par y laisser des plumes. « Monsieur Modeste. » Dis-je en prenant un faux air royal tout en relevant mon avant bras et en pliant la main vers l’extérieur, pour théâtraliser tout ça. C’est bien loin d’être quelqu’un de narcissiquement modeste. Certes, il doit bien savoir ce qu’il vaut mais ce n’est pas celui qui irait volontairement se vanter de quoique ce soit. S’il le sait, c’est sur le ton de la rigolade et fort heureusement. Dieu seul sait, à quel point je déteste les personnes narcissiques et celles qui se vantent tous les mérites. Fort heureusement, Dom’ n’est pas comme ça et de toute évidence, je ne l’aurais probablement pas fréquenté et cherché plus loin. « Si tu savais, Purcell. » J’ai peur de finir par trop en dire si je continue sur cette voie là. Bien sûr que ça a été de la torture. Une véritable torture qui m’a mené jusqu’au fin fond du gouffre. Une chute libre, interminable. Bien sûr que j’en rêvais, chaque jour et que je me sentais défaillir en me remémorant chaque caresse, chaque baiser, son souffle contre ma peau et son corps contre le mien. J’ai fini par m’égarer, rien qu’un instant et je vois que je ne suis pas le seul.

Je finis par rompre la petite distance entre nous, glissant mes bras autour de son cou. Je me suis tant privé d’établir de tels contacts auparavant que désormais, je n’ai plus envie de me retenir. Je vois que son expression change et ses questions me font un peu peur. Mon souffle se coupe quelques petites secondes. Que répondre, à ça ? Mentir, une énième fois en lui disant que tout va bien ? Certes, je me sens bien mieux maintenant que lorsque je me suis pointé ici avec l’angoisse de repartir une fois encore, le cœur meurtri. Je viens glisser ma main sur sa joue que je viens caresser de mon pouce, affichant un sourire se voulant être rassurant. « You’re wrong, baby. » Dis-je dans un murmure, préférant esquiver, en rapprochant mon visage du sien pour lui voler un baiser, ma main se trouvant à sa joue décidant de poursuivre son chemin, s’arrêtant au niveau de son torse. Je rapproche inconsciemment mon corps du sien, sentant le désir monter bien trop vite en moi, n’ayant plus l’envie de m’amuser. Je finis par me saisir de ses lèvres, d’un baiser bien moins tendre que les autres, langoureux, passionné et sauvage. Un baiser dans lequel j’y mets toute mon âme et ce désir qui ne cesse de me hanter. Ma langue vient titiller la sienne mais très peu de temps, finissant par me séparer de ses lèvres, mon souffle s’écrasant contre les siennes. « Je suis sûr que tes voisins n’ont pas envie de voir ce genre de choses. » Je me mords la lèvre inférieure, finissant par le pousser vers l’intérieur tout en faisant attention à ne pas qu’il se rétame, ce serait do-mmage. Je rentre à mon tour, refermant la baie vitrée derrière moi, me rapprochant à nouveau de lui, venant saisir son t-shirt au niveau de ses abdominaux, tirant légèrement dessus.



☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Ven 12 Jan - 0:42

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Je connait le comportement de Wentworth et je sais parfaite qu'il adore taquiner, rabaisser sans méchanceté, et ça ne me déranger pas, j'y étais largement habitué depuis que je le connaissais du tournage de la premier saison de Prison Break. Moi qui m'attendais à ce que tu me dises que je n'étais pas un si bon coup que ça. Tu me surprend. Je rigole légèrement avant de ne rajouter. Mais ça ne me déplaît pas que tu dises ça hein. Je ne pus m'empêcher de me mettre à rire une seconde fois en voyant mon partenaire prendre un air supérieur tout en pliant sa main vers l'extérieur, je repris mon sérieux. Bizarrement cette attitude te vas bien. Je fis mine de réfléchir avant de ne donner un coup de poing amical contre l'épaule de Went pour lui faire comprendre que je plaisantais. Une torture, oui, une véritable torture ce fut d'attendre ce jour où l'un de nous deux fera le premier pas et bien évidemment je n'en avais pas eu le courage alors Miller l'avait fait et nous voilà maintenant ensemble. Le soir quand je n'arrive pas à fermer les yeux, je me remémore mes moments avec Wentworth, ses lèvres qui effleurent les miennes, ses doigts qui effleurent ma peau, son souffle, son odeur, sa voix, ses yeux.

Ses bras étaient actuellement autour de mon cou, c'était un contact que j'adorais plus que tout et surtout quand ça venait de la personne qui faisait battre mon coeur depuis déjà bon nombre d'années. Je sens sa main se poser sur ma joue, et je souris, et je souris davantage quand il m'annonce que je me trompe et qu'il va bien. Sorry to have thinking that something was wrong. Je souris en coin et me met à frissonner en sentant les lèvres de Went se poser sur les miennes pour me voler un baiser. Je le regarde dans les yeux. Nous nous regardons dans les yeux. Le désir monte en moi comme il doit monter en lui, je peux le voir dans ses yeux. Je fus surpris quand la bouche de mon partenaire s'écrase contre la mienne, mon souffle se coupa pendant quelques secondes profitant du baiser bien plus que langoureux auquel j'y répond sans hésitation. Je ne manque pas de faire une petite moue quand il rompt le baiser. Je pense aussi. Je le laisse me pousser pour que l'on puissent se retrouver finalement à l'intérieur de la maison, et au moment où il se saisit de mon tee-shirt, je ne perd pas plus de temps que ça à l'enlever et j'écrase mes lèvres contre les siennes, voulant de nouveau goûter à sa bouche espérant que jamais cela ne se termine.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Ven 12 Jan - 1:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Ven 12 Jan - 17:08

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
C'est toujours un plaisir quand tu flattes mon égo. Je souris et je penche la tête sur le côté, je me met à rire quand Wentworth continue dans son jeu avant de finalement reprendre son sérieux. Non, en faite ça ne te va pas si bien que ça. Je pose ma main sur son épaule en me pinçant les lèvres puis j'embrasse sa joue avec tendresse. Il est la glace, je suis le feu. Nous avons tous deux des comportements opposés, il est posé et moi j'ai besoin de toujours être en train de faire quelque chose sinon je peux me mettre à montrer mon ennuie, et c'est pas forcément joli à voir. J'ai adoré pouvoir jouer Lincoln Burrows dans Prison Break, mais je pense que ce que j'ai le plus apprécié c'est de tourner aux côtés de Wentworth, il est vraiment une personne incroyable, et je sais que depuis le départ je l'ai trouvé à mon goût, mais je ne lui ai jamais dit. J'ai simplement su qu'il ne me trouvait pas dégueulasse quand nous avons passé cette nuit à nous faire plaisir, à se caresser et à s'embrasser sans penser à rien d'autre. Javais toujours cette boule au ventre quand nous devions nous dire au revoir sans savoir si nous allions nous revoir, mais maintenant ça a changé puisque nous nous sommes enfin avoué nos sentiments l'un pour l'autre.

Je connais mon partenaire et je sais qu'il me cache quelque chose, mais quoi ça j'en sais rien du tout. J'aimerais le savoir mais je ne me vois pas lui mettre le couteau sous la gorge pour qu'il me le dise, j'ai envie que cela vienne de lui-même et ça me doit pas être bien grave sinon il m'en aurait probablement parlé. Je me sens me perdre quand je sens sa langue venir danser avec la mienne, le baiser était plus sauvage ce qui était loin de me déplaire. Lorsque je sens ses lèvres quittaient les miennes pour venir embrasser ma mâchoire et descendre davantage pour recouvrir mon cou de baiser humides, pour montrer ma satisfaction je passe mes mains dans ses cheveux gris et mon souffle se fait plus saccadé et plus bruyant. Je me sens d'un seule coup poussé sur le canapé où je me retrouve assis et quand Went se met à califourchon sur moi, je pose mes mains sur ses cuisses et je les remonte pour les poser sur son torse une fois son tee-shirt enlever. Je me sens davantage serrer dans mon jean quand je le sens faire des mouvements pour faire monter notre plaisir. Ça faisait longtemps que nous n'avions pas prit notre pied ainsi et c'était tellement agréable. Tu me rends fou Went. Je le regarde dans les yeux en souriant et passe ma main sur sa joue avant de ne poser mes lèvres contre les siennes.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Ven 12 Jan - 23:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 13 Jan - 0:36

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Je ne suis pas une personne qui aime se vanter à tout bout de champ, mais j'aime bien savoir que je plaît, je soigne toujours mon apparence, je veille à toujours sentir bon. Je suis un tombeur, mais malheureusement à présent mon coeur appartient à une seule et unique personne, et cette personne n'est autre que Wentworth Miller, un homme qui fut mon meilleur ami, mon frère de coeur, mon confident, mais également ma co-star à l'écran, dans les séries Prison Break, The Flash et Legends of Tomorrow. J'ai toujours adoré travailler avec lui, et j'avais été pas mal touché quand il avait pensé à moi pour interpréter Mick Rory alias Heatwave. Nous nous sommes toujours tous dit sans langue de bois, parfois nous nous sommes blessés en nous disant la vérité, mais ce fut une vérité pour améliorer et donc ça n'avait pas été vexant. Dans tous les cas ça a toujours été impossible pour nous de nous faire la gueule pendant plusieurs jours, parce qu'on avaient en permanence besoin de l'autre quand ça n'allait pas. J'en voudrais sûrement à Went pendant quelques minutes si j'apprenais qu'il me cachait quelque chose, mais il serait rapidement pardonner et je ne serais pas rancunier à son égard, parce que je ne pouvais pas resister à ses yeux bleus.

Mais à ce moment précis je ne voulais pas me prendre la tête avec mon partenaire, ce que je voulais c'était me laisser aller, et oublier tous mes petits problèmes qui partaient par la simple présence de mon compagnon. C'était magique. Quand tu es dans la même pièce que moi, j'ai l'impression qu'il n'y a que toi et moi. Actuellement c'était vraiment le cas, nous n'étions que tous les deux, mais quand nous étions en plein tournage ou bien en train de traîner en ville, j'avais vraiment cette impression que nous étions seuls sur Terre. Un baiser bien plus que langoureux, je le sens défaire ma ceinture, et je me lève légèrement pour l'aider à m'enlever mon pantalon et mon boxer, je me retrouve donc dans ma tenue d'Adam, sur mon canapé, en présence du seul homme qui fait faire n'importe quoi à mon coeur. Puis je ne le quitte pas du regard quand ce dernier se lève afin de se déshabiller à son tour, tous les deux nus comme des vers. Je me rassois correctement sur le canapé et je souris en prenant l'une des mains de Went dans la mienne. Je crois que je t'aime. Ce que je venais de dire ça venais du plus profond de mon coeur, et je le pensais réellement, je me suis dis que c'était le bon moment pour le lui dire, je ne m'attendais pas à ce qu'il me réponde "moi aussi", je me disais simplement que de mon côté je lui avais dit et que ça me faisait plaisir, un simple sourire me suffirais.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 159
⊹ Job : acteur, scénariste & producteur. adepte au chant sous la douche.
⊹ Your Celebrity's Age : 45 years old. But, not in the head.
⊹ Birthday : June, 2nd
⊹ Crédits : infected. (avatar) + anaëlle (signature)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Sam 13 Jan - 2:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chaîr fraîche !

tell me more

⊹ Posts : 46
⊹ Job : Acteur × Producteur
⊹ Your Celebrity's Age : 47 years old.
⊹ Birthday : 17.02.70
⊹ Crédits : dave. (ava) beylin (signa)
⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot) Dim 14 Jan - 20:59

>
before it's all too late
Wentworth & Dominic
Nous étions tous les deux sur la même longueur d'onde et ça faisais plaisir d'entendre cela, et j'avoue que j'ai ressenti pas mal de frissons quand j'ai entendu Wentworth dire les mots "toi et moi", je n'arrive toujours pas à croire que nous soyons maintenant ensemble, j'ai l'impression que je suis dans un rêve, et que demain matin quand je me réveillerais rien de tous cela ne se serait passé. Je retournerais donc à mes bières et à mes cigarettes. Mais je le savais, ça n'était pas un rêve, il était bien devant moi, torse nu qui plus est. Je lui souris tendrement, sans le lâcher des yeux. Au fond de moi j'ai toujours su que nous deux ça allait marché, qu'on allaient se mettre ensemble, je ne voulais simplement pas y croire me disant que j'avais une femme, et quatre enfants, et au final il n'a suffit que de signer le papier de divorce et payer la pension alimentaire de chaque enfants et me voilà libre d'aimer qui je veux. J'avais bien sûr jeter mon dévolu sur mister Miller qui m'avait volé mon coeur sans qu'il ne s'en rende compte. Des baisers, des caresses, des mots doux. J'étais sien, il était mien. That's was all I wanted. Un "je t'aime" sortit de ma bouche, c'est que c'est vraiment sincère, et je dois dire que je suis délicieusement choqué que mon compagnon me le dise également, et je sais que ça n'est pas des paroles en l'air, parce que nous avons une chose en commun : notre sincérité, et on n'a pas cette peur de blesser la personne en face en lui crachant ses quatre vérités. N'oublie jamais ça, s'il te plaît. Ne l'oublie jamais. Je pose mes mains sur son torse alors qu'il vient placer ses mains sur ses épaules et par la suite nous ne faisons plus qu'un.

Ca avait été différent des autres fois. Différent parce qu'après nous savons que l'autre éprouve des sentiments, ce qui fait que la chose et beaucoup plus appréciable. Je répond comme je peux à son baiser, je suis à bout de souffle et je souris à sa remarque. Je donnerai toujours le meilleur de moi-même, pour toi. Je me lève afin de me rhabiller, et je vois le regard de Went se poser sur l'horloge qui indiquer à présent une heure assez tardive. J'aurai tellement voulu que tu restes cette nuit avec moi pour me tenir chaud. Mais je ne vais pas te retenir si tu veux partir. Je fis une moue, même si je savais qu'il était comme moi et que quand il voulait quelque chose il ferait n'importe quoi, je sais qu'il n'allait pas non plus me frapper pour sortir de chez moi, mais je ne voulais pas le retenir contre son gré, il avait sûrement quelque chose de prévu pour le lendemain matin. En revanche quand il me proposa de se revoir le lendemain, je me pinça les lèvres, et je posa ma main son épaule. J'aimerais tellement, mais demain je décolle pour Vancouver, je dois retourner dans la peau de Mick Rory. Enfin on en parlera par message. Je lui fis un clin d'oeil avant de ne le prendre dans mes bras et de l'embrasser passionnément, puis je l'accompagne jusqu'à la porte afin qu'il puisse rentrer chez lui. Une fois la porte fermée, je me mis à sourire bêtement en repensant à notre petit plaisir.
☾ anesidora


SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

tell me more





MessageSujet: Re: conquer the insane. ▬ dom&went (hot)

Revenir en haut Aller en bas

conquer the insane. ▬ dom&went (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Contenu explicite ▬ application de mesures
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▽ RESIDENCES △ :: Maison :: Venice :: De Dominic Purcell-
Sauter vers:
les membres au top
Ils sont la fierté d'Hollywood People par leur activité et leur implication sur le forum. Se sont nos recordmans des points rps ! voir le reste du top
DAKOTA JAMIE JOSEPHINE ANTOINE GABRIELLA
les scénarios attendus


GAGNANTS DES DEFIS DE NOEL