AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

it's never too late to do the right thing. (Kendall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tout vient à point qui sait attendre.
avatar
about you
⊹ Posts : 145
⊹ Job : football player [R.Madrid/Portugal] - businessman - model [CR7Underwear]
⊹ Your Celebrity's Age : thirty two yo but look like twenty five (a).
⊹ Love ♡ : You look happier.
⊹ Birthday : » february 5th, 1985 «
⊹ Crédits : blondie. (avatar), Tumblr. (gif)
⊹ Dear Diary : .

INCR7DIBLE I've had roadblock after roadblock after roadblock thrown in my way. but not only did I get past those roadblocks, I did it while flipping off the people who put up those roadblocks.


⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: it's never too late to do the right thing. (Kendall) Mar 30 Mai - 7:32


it's never too late to do the right thing ft kendy.
C'est en cette journée de printemps plutôt chaude chaude et ensoleillé que ma journée débute enfin. Après avoir emmené Cristiano Junior à l'école quelques heures auparavant et que le club a eu la gentillesse d'accorder un jour de repos à toute l'équipe après avoir été tout fraîchement sacré champion d'Espagne dimanche à Málaga et l'avoir fêté de la plus des manières à la Mairie de Madrid le lendemain après une saison qui fut longue et intensive et ce jusqu'à la dernière journée. Pour être honnête, ce jour de congés m'arrangeait plutôt bien d'ailleurs ce qui m'avait permis d'avoir suffisamment de temps pour m'occuper de moi ainsi que mon emploi du temps d'aujourd'hui : J'avais un rendez-vous avec une personne plutôt spéciale à mes yeux et dont il avait lieu dans très peu de temps. Il s'agissait nul autre qu'un tête à tête avec Kendall Jenner. Qui était venue et m'a changé avec un amour si nouveau, et long fut le temps que je n'avais plus ressentit un tel sentiment. Une histoire qui a tout d'abord commencé par une simple amitié qui s'en est ensuite suivie par une petite histoire de flirt à tel point que je lui accordé mon temps en me déplaçant jusqu'au États-Unis pour voir son joli minois, tout comme elle qui se déplaçait régulièrement pour me voir ou encore Antoine. Avant qu'un jour de Février, l'Américaine apprenne enfin une nouvelle inattendu, en lui annonçant que j'attendais un heureux événement : celui de devenir pour la seconde fois père. Une nouvelle qui contrairement à ce dont j'aurais pu penser et espérer, était loin de ravir à la mannequin. Au point d'en devenir rancunière et de mettre un terme subitement à notre petit rapprochement entre elle et moi ainsi qu'en ne voulant aucunement adresser la parole en m'ignorant, le match face à l'Atlético, dont Kendall avait assisté espérant peut-être une meilleure soirée pour elle et son amie, Antoine qu'un triplé de ma part. Le fait que nous nous ne sommes échangé le moindre mot, ni même un simple regard en était la preuve. J'essayais de mon côté à oublier cette histoire en essayant tant bien que mal de tricher en faisant mine que tout allait bien et que j'allais m'en passer, alors qu'au fond de moi, il n'y avait rien d'autre que de la déception, rien de pire ne pouvait m'arriver en perdant certainement "Kendy" à tout jamais. Mais en aucun cas je ne regrette de la chance que j'avais de redevenir père de deux garçons, qui était la seule raison avec mes proches de relever la tête, comme à chaque situation dramatique. Quelques mois plus tard, l'atmosphère semblerait s'être calmé entre nous deux lorsque KJ fit le premier pas en m'envoyant un message. Et au bon moment maintenant que j'avais droit à du temps avec quelques semaines de repos sans disputer le moindre match, avant la finale à Cardiff puis ensuite la Coupe des Confédérations avec la sélection Portugaise le mois prochain, un emploi du temps assez chargé pour cet été. Certainement le plus surchargée de toute ma carrière de footballeur. En toute honnêteté, je fus agréablement surpris de recevoir un message de la part de la Californienne, cette dernière souhaitant mettre de côté cette histoire et de pouvoir enfin discuter lors de son arrivé à la capitale espagnole, chose dont je ne pouvais que accepter. Un sentiment assez étrange se fait ressentir intérieurement en sortant de chez moi, le fait de retrouver la jeune femme me faisait un peu angoisser, de peur à ce que notre discussion n'aille pas loin bien que je savais pertinemment que les retrouvailles avec la jeune femme n'allait pas être festive comme cela pouvait être quelques mois auparavant. Ce qui était en soit logique d'ailleurs. Je me rends finalement au lieu du rendez-vous une bonne trentaine de minutes plus tard : Dans uns de mes restaurants préférés ici dans le coin. Par chance, je fus finalement le premier arrivé. Je me rendis donc avec un employé ne me dirige vers une des tables de libre pour deux personnes, une fois tranquillement installé non loin d'une vue plutôt sympathique de la ville avec quelques airs de piano en fond : Je patiente donc que la belle brune ne fasse enfin son arrivé, profitant d'être seul pour méditer et aussi à être devant mon téléphone, au cas où la jeune femme venait à m'envoyer un message, niet. Il fallait bien se trouver une occupation après tout, non? Ce n'est seulement quelques minutes plus tard que des petits bruits de pas se fit soudainement entendre. À tel point que ces bruits ont réussi à décoller mon regard devant mon écran pour relever légèrement mon visage et regarder devant moi, ces bruits ne venait de personne d'autres que la brune. En l'espace d'une fraction de seconde, mon visage se mit à se transformer une allure beaucoup plus affable et joyeuse en revoyant pour la première fois depuis de longs mois avec un léger sourire sur le coin de mes lèvres. Il était donc tout à fait normal de me lever de ma chaise pour lui faire face de nouveau. Je dévore donc du regard la délicieuse jeune femme, mon sourire toujours dessiné. « Hey.. » Avais-je lancé en premier d'un ton assez intimidé, de quoi bien commencer les retrouvailles, mon visage pouvait d'ailleurs en témoigner... « J'ai presque failli t'attendre, tu sais. » Je n'avais cependant pas perdu mon petit humour on dirait bien malgré la situation embarrassante, je ne tardais finalement pas très longtemps pour lui faire la bise. Sentant l'odeur de son parfum, une odeur nostalgique devenue celle de la vengeance. Je baisse ensuite mon regard afin de jeter un rapide coup d'œil de la façon celle-ci était vêtue mais aussi de ses formes voluptueuses dont je ne pouvais désormais que toucher des yeux. Et ceci sans ne serais-ce la moindre gêne -pour une fois. (a)-, posant de nouveau mon attention vers la Jenner. « Toujours aussi ravissante, à ce que je vois... » Venais-je tout juste d'achever suivi d'un clin d'œil accompagné d'un simple sourire. Tel un gentleman galant que je suis, je tire légèrement le siège de mon invité afin qu'elle puisse s'installer. « Si Mademoiselle aurait l'amabilité de poser son derrière. » Répliquais-je d'un ton joueur, avant de m'installer de nouveau ensuite. « Sinon.. Quoi de nouveau ? » Demandais-je d'un air coquet et curieux. Il fallait bien trouver un sujet après tout, non? (a).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma boîte aux lettres est pleine!
avatar
about you
⊹ Posts : 661
⊹ Job : model and reality show star.
⊹ Your Celebrity's Age : twenty-one yo.
⊹ Love ♡ : love is giving someone the power to destroy you.
⊹ Double(s)-compte(s) : your perfect new queen victoria and your blondie vampire mama (a)
⊹ Birthday : november 2, 1995
⊹ Crédits : avatar (Faith) gifs (tumblr) signa (ASTRA)
⊹ Dear Diary :
24K MAGIC JENNERI just want to be the best me I can be. So having the power that social media does, I think just seeing how many people care about you and seeing how people, like, want to watch what you're doing, it just makes you really want to do the best you can do.

WHEN I SAY KARDASH' GIMME KYLIELook, turn me up, break the knob right. I get dressed like it's prom night. I feed them lemons in the limelight, they say I'm full, lost my appetite?! Oh, baby, are you fucking with the team ?!

KARDASHENNERS WERE BORN A KILLERFamily is everything. When you grow up in such an industry with such daily life challenges, it always feels good to have someone who understands. And it's even better when you share the same blood.

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: it's never too late to do the right thing. (Kendall) Mer 21 Juin - 19:55


it's never too late to do the right thing ft kendy.
Après avoir campé fermement en Californie pendant plusieurs semaines, Kendall commençait doucement mais sûrement à reprendre possession de son jet privé afin de se rendre un peu partout aux quatre coins du monde. Elle avait rattrapé le virus de la bougeotte et elle avait grande envie de reposer les pieds en Europe. Elle avait toujours affectionné ce continent et un endroit en particulier puisqu'il était le lieu de résidence de son meilleur ami, j'ai nommé le Grizou. (a) Chaque fois qu'elle le pouvait, la jolie paire de jambes appréciait de se rendre à un match du Français pour le soutenir en meilleure amie qu'elle était. Ça n'était pas toujours évident, son travail était chronophage et ne lui permettait pas toujours de rester sur place plus de quelques jours mais cela ne l'empêchait pas d'apprécier énormément la capitale espagnole. Peut-être un peu plus encore il y a quelques mois plus tôt, du temps où il existait encore quelque chose entre elle et Ronaldo... Ahhh Ronaldo... Ils en avaient fait couler de l'encre tout les deux, au même titre que du venin de la part de leurs proches. Dire qu'ils n'avaient pas eu la bénédiction des autres aurait été un véritable euphémisme. Dès le départ, leur idylle avait fait jaser autour d'eux et parfois, Kendall y repensait en se disant que c'était simplement plus simple de cette façon. Que cette histoire de grossesse était bien tombée et qu'elle lui avait évité de souffrir un peu plus. Après tout, rien n'arrivait pour rien, n'est-ce pas ? Le destin avait peut-être essayé de lui envoyer des signes qu'elle était censée voir et lire de la bonne façon. Mais cela n'avait pas pour autant facilité cette "rupture" aux yeux de la Californienne. Se dire que c'était écrit, que les choses devaient se dérouler ainsi n'atténuait pas pour autant la douleur ressentie, ce qui expliquait dans le fond pourquoi elle avait préféré couper les ponts avec le Portugais. Laisser sa colère parler pour elle, sa rancoeur se déverser dans un mutisme étouffant. Se faire toute petite, ne plus répondre, ne plus réagir au moindre détail de sa vie. Faire comme si rien de tout ça n'avait existé. Jusqu'à ce qu'on se rende compte que ce n'était pas une solution. Kendall ne pouvait tout bonnement pas continuer à agir comme une parfaite gamine. Elle qui avait toujours voulu montrer aux autres que malgré son jeune âge, elle pouvait parfaitement prendre des décisions de femme mûre, elle se devait de le montrer. Raison pour laquelle elle avait pris les devants en demandant à Cristiano de le rencontrer afin qu'ils puissent s'expliquer. Déjà tremblante au départ, maintenant que leur rendez-vous se rapprochait, elle n'en paniquait qu'encore plus. Le mannequin avait embêté sa meilleure amie Josephine sur le sujet, lui demandant des astuces, des petits conseils, des gestes ou phrases qu'elle aurait pu avoir et qui seraient bien passées dans la conversation. D'autres qui auraient même pu meubler pendant un moment de blanc. Elle avait tout noté sur un petit bout de papier, avant de se décider à le laisser dans sa chambre d'hôtel. A quoi bon amener une antisèche ? K agissait bien mieux dans la spontanéité de toute façon. Son coeur tambourinant dans sa poitrine, elle avait même pensé à annuler en se faisant passer pour souffrante. Non Kendall, tu n'allais pas commencer ma vieille...! Prenant une longue inspiration après s'être aspergé le visage d'eau fraîche, l'Américaine quitta son hôtel d'un pas assez décidé. Elle était venue pour arranger les choses, pour faire bouger la situation, il était hors de question de faire demi-tour. Pour l'occasion, elle avait opté pour un jean et des escarpins, se disant qu'en faire trop l'aurait faite remarquer bien plus vite et puis, elle n'était pas là pour se montrer, non ? Sa veste en cuir sur le dos, elle la relevait parfois un peu lorsqu'elle sentait des regards se poser un peu trop longtemps sur sa personne. Elle avait opté pour la marche. Pas de taxi, de voiture personnelle. Marcher lui ferait du bien, histoire de s'aérer un peu l'esprit. A présent devant la porte du restaurant, elle prit une autre longue inspiration avant d'entrer. On lui indiqua rapidement la table réservée pour elle et Cristiano avant de l'apercevoir déjà installé. Automatiquement, elle sentit un noeud se former au creux de son estomac, allant même jusqu'à lui couper la respiration. Remerciant le serveur qui l'avait accompagnée à la fameuse table, Kendall osa enfin ouvrir la bouche. « Hey... » Ça n'était pas grand chose, je vous l'accorde, mais c'était un début. « Ahah, je m'excuse, j'ai... pas vu le temps passer... » Comment lui dire qu'il fallait mettre son retard sur le dos de ses dizaines d'hésitations avant d'arriver ici ? Pour éviter le moment gênant, elle se décida à lui faire la bise, frissonnant légèrement au contact de cette peau qu'elle avait essayé d'éviter pendant de longues semaines, avant de lui sourire timidement. Elle avait bien remarqué la façon dont il la regardait, il n'avait pas changé ses habitudes et bien que cela la dérangeait quelque peu, elle se tut, ne souhaitant pas mettre de l'huile sur le feu d'emblée. Elle se contenta de prendre place sur sa chaise que monsieur lui avait gentiment tirée. « Merci, c'est gentil, mais pourtant, j'ai rien fait de spécial aujourd'hui... » Se rendant compte de ses propos, elle se rattrapa. « Pas que cette rencontre soit pas spéciale, enfin, tu me comprends... » Pas pour rien qu'elle était mannequin et pas actrice, hein.(a) « Toi aussi tu as l'air en forme... » Elle avait tellement de questions en tête, tellement qu'elle avait envie de lui poser sur leur séparation, sur la courte histoire qu'ils avaient vécue qu'elle ne savait pas par où commencer. Elle sentait sa rancune venir frapper à sa porte une fois de plus et la froideur reprendre le dessus. Pourtant, elle souhaitait lui pardonner facilement, oh que oui elle aurait préféré ça. Mais on n'avait pas toujours ce qu'on voulait dans la vie et encore moins quand on le voulait... « Merci pour la chaise... » Elle ne relevait pas ses touches d'humour, n'étant pas d'humeur à en faire elle-même. « Comme tu peux le voir, je suis là aujourd'hui et sinon pas grand chose... » Se mordant la lèvre, elle posa ses deux mains sur la table avant de reprendre. « Je veux dire, la routine, les séances photos, le Festival de Cannes, et tout le reste... » Heureusement que le boulot avait été là pour l'empêcher de trop ressasser à l'époque. « Et toi alors ? Cristiano Jr va bien ? » Malgré ce qui avait pu se passer entre son père et le mannequin, K tenait à ce petit et ça serait toujours le cas, quoi qu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

it's never too late to do the right thing. (Kendall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» LATECOERE Late-380 et 381 : ce qu'il faut avoir lu ou vu
» LATECOERE Late-611 Achernar : ce qu'il faut avoir lu ou vu
» O'Connor Joshua ~I wanna touch you but it's too late~ //TERMINEE/
» Your my everything & it's too late for apologize. | Andrew
» LATECOERE Late-290, 293, 294 et 296 : ce qu'il faut avoir lu ou vu
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▽ TRAVEL & WORK △ :: Europe :: » ESPAGNE-
Sauter vers:
SEA SEX AND SUN


ILS SONT ATTENDUS :




Et eux aussi ...