AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
HPIENS, HPIENNES,
AUJOURD'HUI (MERCREDI 26 JUILLET 2017) AURA LIEU LA MAINTENANCE DE L'ETE A PARTIR DE 15H.
grosse maj. en vue donc elle risque de prendre un peu plus de temps qu'à l'accoutumé

ON VOUS AIME

Partagez|

i don't like you (gabriella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: i don't like you (gabriella) Mar 16 Mai - 19:43



i don't like you
Saul & Gabriella
Saul n'était pas du genre à se mêler des affaires de ses amis en général et encore moins de celles de son ami qu'était Antoine Griezmann. Mais au cours des dernières semaines le brun avait vu son ami passer par différents états d'esprits en parlant de la femme qu'il appréciait. L'espagnol n'était pas vraiment du genre à garder sa langue dans sa poche et avait décidé de parler avec la blonde anglaise qui faisait forcément se mettre dans certains esprits le jeune attaquant. Saul était du genre à se focaliser sur l'équipe et ne pas laisser sa vie privée prendre le dessus, et Antoine avait beau l'être, depuis quelques mois sa tête n'était pas qu'au jeu ce qui ne plaisait pas à ses coéquipiers pour autant. Non il n'avait pas fait une réunion avec l'entourage d'Antoine ayant entendu plus d'une fois que dans tous les cas il serait heureux avec l'anglaise. Le milieu espagnol ne voyait pas cela de cet oeil la forcément Antoine serait peut être heureux un jour avec elle mais il savait que pour le moment ce n'était pas le cas, et on ne pouvait louper le nombre d'efforts, ou de déplacements qu'il avait fait pour essayer d'obtenir son coeur. Alors que l'anglaise était à Madrid, Saul avait prétendu de vouloir passer une journée pour apprendre à la connaître, afin de lui dire ce qu'il pensait honnêtement de sa petite personne. Invitation donnée, il la retrouverait dans un Starbucks au centre ville de Madrid où ils seraient tranquilles et personne ne remarquerait leur présence. Le rendez-vous avait été pris dans le dos d'Antoine pour l'espagnol qui s'était débrouillé via les réseaux sociaux pour faire comprendre à l'anglaise qu'il désirait la rencontrer. Oui car en réalité, le brun n'avait jamais rencontré la femme qui faisait battre le coeur du jeune Griezmann, assez paradoxal pour un garçon qui était aussi heureux avec la femme qu'il aimait aux yeux du footballeur. Galant le milieu espagnol l'était et forcément il était ravi de le faire, adorant être un homme galant envers la gente féminine. Même si pour Gabrielle serait juste par sympathie pour son ami que pour elle, il était arrivé en avance devant le lieu de rendez-vous ayant enfilé un simple t-shirt, avec un short et bien sûr ses lunettes de soleil sur le nez et il avait aperçu l'anglaise qui arrivait de loin " Salut ! " avait-il lâché ainsi, avant de lui tenir la porte afin d'entrer dans le Starbucks. Il alla au comptoir commander leurs boissons et revint avec elle alors " Ca va ? ", oui il n'allait pas entrer dans le sujet Antoine directement il était quand même bien élevé et faisait bonne figure afin de ne pas la faire fuir en courant pour qu'elle puisse parler un peu.  Il but alors une gorgée de sa boisson sans la quitter des yeux se demandant bien dans quoi il  avait pu se lancer en l'invitant ici.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Mar 16 Mai - 20:34



i don't like you
Saul & Gabriella

Quel bonheur d’être sur Madrid et de profiter d’Antoine. Cette pause dans leurs vies étaient exactement ce dont ils avaient besoin. Et en ce vendredi, Gabriella ne regrettait absolument pas sa décision. Bien sûr elle avait douté lorsqu’elle s’était retrouvée face à lui mais elle avait aussi fini par se rendre compte que ce qu’elle avait fait était exactement ce qu’il manquait à leur relation. Le jeudi en sa compagnie avait été parfait et être le couple le plus simple du monde faisait partie de ces plaisirs de la vie que la jeune femme chérissait plus que tout. C’est également pendant cette journée là qu’elle avait reçu un message privé sur Facebook d’un coéquipier de son petit ami qui lui proposait qu’ils se voient pour faire plus ample connaissance. A part Yannick et Kevin elle ne connaissait personne et elle était ravie d’en découvrir un autre. Elle allait d’ailleurs en parler à Antoine mais le milieu de terrain lui avait proposé plutôt de se voir seul. Sur le coup elle n’avait pas vraiment compris. C’était un ami d’Antoine, elle n’allait pas aller le rencontrer seul ? Et puis il avait prétexté que ce serait plus simple comme ça, qu’Antoine n’appréciait pas trop quand ses collègues se mêlaient de sa vie privée, qu’il ne voulait donc pas le contrarier mais que ce serait bien pour lui si elle pouvait tisser des liens avec eux. La curiosité de la blondinette l’avait donc poussé à accepter, ne pensant pas aux conséquences d’un mensonge sur son couple. Peut-être qu’elle pourrait même lui en parler après ? Elle s’était donc rendu au Starbucks du centre de Madrid pour retrouver Saul et lui retourna son bonjour lorsqu’elle le vit. Ils entrèrent tous deux dans le salon et allèrent commander leurs boissons. Galant, comme l’attaquant français, il se chargea de lui offrir la sienne et de lui demander comment elle se sentait. « Super et toi malgré le résultat de la demie-finale ? » demanda-t-elle maladroitement. Elle savait à quel point Antoine avait été affecté et elle imaginait qu’il en allait de même pour le reste de l’équipe. « Merci, je rêvais d’un Frappuccino. Il fait enfin beau chez vous.» ajouta-t-elle en plaisantant. Depuis qu’elle était arrivée il n’avait pas arrêté de pleuvoir une seule fois. Alors apprécier un petit rayon de soleil n’était pas de refus. Peut-être même que c’était elle qui avait emmené la pluie. Elle s’assit à une table en la compagnie du footballeur avant d’aspirer dans sa paille pour boire un peu de sa boisson. « Je dois t’avouer que je ne suis pas super à l’aise avec le fait de ne pas avoir dit à Antoine que je venais boire un verre avec toi. Il avait l’air un peu inquiet que je sorte seul sur Madrid. » débuta Gabriella sur un ton léger. Antoine avait bel et bien posé mille questions à la jeune femme et elle avait bien eu du mal à trouver une réponse à chacune d’entre elles. Elle avait finalement balbutié qu’une femme devait garder ses secrets et avait filé dans un Uber sans lui laisser le temps de répliquer. Mais elle se sentait coupable et très gênée quant à l’idée d’avoir osé lui mentir pour la première fois. Elle n’était pas très friande de ce genre de comportement et elle avait très envie de savoir ce qui nécessitait un si grand secret ?
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Jeu 18 Mai - 11:37



i don't like you
Saul & Gabriella
Faire ami/ami avec Gabriella, il en était hors de question pour le brun qui avait bien son idée en tête, montrer que la blonde n'était aucune ce qu'il fallait à Antoine maintenant et cela même si il ne la connaissait pas forcément à part à travers les paroles du français. Non il n'avait pas menti pour rencontrer la blonde en tête à tête, il avait juste modifié la réalité en prétextant que ce serait mieux de la rencontrer seul pour le moment même si il se doutait que ce serait compliqué pour elle de faire ça, de partir sans Antoine dans Madrid. Ils s'étaient retrouvés et tout ce qu'on pouvait dire c'est que la blonde avait directement mis les pieds dans le plat, certes leur dernier match en Ligue des Champions s'était terminé sur une victoire mais le véritable résultat était la, l'équipe était sortie -une fois de plus- par leurs voisins de Madrid et cela avait frustré plus de la moitié de l'équipe. Il soupira avant de boire une gorgée de sa boisson et de lui répondre alors " On peut pas dire que j'aille superbement bien, on va dire que la défaite a un goût amer... ", oui il avait grimacé, il n'avait plus envie de penser à cette défaite mais de penser à la prochaine Ligue des Champions et surtout à cette fin de saison en Liga qui allait sceller leur destin pour la prochaine année en Europe. Installé face à elle l'espagnol se sentit sourire en l'entendant dire qu'elle rêvait d'une telle boisson, c'est ce qu'il adorait ici aussi mais bon, malheureusmeent il ne pouvait pas en boire tout le temps avec son régime c'était bien des choses à bannir de son alimentation qui étaient la " J'adore en boire aussi mais c'est pas très bon pour le régime d'un sportif ! ", et oui il essayait de tout faire pour sa carrière , surtout vu son jeune âge le moindre faux pas pouvait être fatal. Il riait un peu c'est vrai que la veille l'apocalypse s'était montré sur Madrid et l'espagnol avait été surpris lui qui aimait tant le beau temps espagnol " Tu as dû ramener la pluie de Londres avec toi, c'est bien Londres dont tu viens hein ? ", oui il n'était pas vraiment au point sur la jeune femme mais il savait qu'elle était anglaise et après l'Angleterre ce n'était pas que sa capitale, même si il avait le souvenir de savoir qu'elle habitait dans la capitale. Il entendit la blonde lui dire qu'elle n'avait pas dit un mot à Antoine sur leur petit rendez-vous ce qui l'avait forcément surpris et il avait levé les yeux au ciel. Si elle était capable de lui mentir sur ça elle pouvait mentir sur d'autres choses dans sa relation avec Antoine, il la regarda dans les yeux, et comptait bien dire ce qu'il pensait " Et tu lui mens souvent à Antoine ? Parce que bon ce n'est que moi il sait que j'irai pas draguer la fille qu'il apprécie... ", apprécier, aimer c'était à peu près pareil et il ne dirait rien sur les sentiments de son ami, mais il était choqué " Parce que la il n'y a rien à cacher tu sais ! ", il leva les yeux au ciel avant de boire une gorgée de sa boisson une fois de plus.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Jeu 18 Mai - 20:52



i don't like you
Saul & Gabriella

Gabriella ne savait pas du tout à quoi s’attendre lorsqu’elle était entrée dans le salon en compagnie du jeune footballeur. Et elle pouvait dire qu’elle ne le savait toujours pas… Faire connaissance sans Antoine lui paraissait tellement bizarre mais elle ne voulait pas froisser l’un de ses coéquipiers et proche ami. Elle voyait souvent des photos passées avec Saul et elle espérait qu’elle saurait se faire apprécier. C’est pourquoi elle avait montré de la sympathie à son égard concernant le match de la veille. Antoine avait tellement mal vécu ses multiples défaites face au portugais qu’elle supposait qu’il en était de même pour lui. Et sa réponse confirma ses doutes. « Je comprends j’étais tellement déçue pour vous. Mais il parait que tu as marqué un but alors tu sais que tu as au moins fait tout ce que tu pouvais pour l’équipe.» l’encouragea-t-elle avec ses beaux yeux bleus. Non elle n’essayait pas de le charmer, c’était tout le contraire. Elle ne savait pas du tout comment se comporter en sa présence et puis les minutes passaient plus la gêne s’installait. Alors elle avait tenté le sujet du temps. C’était bateau et passe partout la météo non ? Le sourire que lui avait fait le jeune homme juste avant lui avait donné un peu espoir sur le déroulé de cette entrevue mais il ne semblait pas particulièrement enthousiaste au sujet de l’Angleterre. « Oui Londres c’est ça. Mais il ne pleut pas tout le temps je t’assure ! » L’actrice plongea à nouveau dans sa boisson en espérant qu’il puisse décanter cette situation vu qu’elle n’y arrivait pas mais elle faillit s’étouffer en l’entendant lui poser cette question d’une manière si froide et directe. Mentir à Antoine ? Une habitude ? « Je… » Elle le regarda totalement désespérée face à son comportement. Bien sûr que non elle ne mentait pas à la personne qu’elle aimait. Elle détestait plus que tout le mensonge. Mais n’avait-il pas dit qu’il ne voulait pas qu’il soit là ? Cela voulait forcément signifier qu’il ne voulait pas qu’il soit au courant non ? «... Non… Je pensais que tu ne voulais pas qu’il le sache parce que tu ne voulais pas qu’il vienne… C’est idiot.» souffla-t-elle en riant timidement pour masquer son malaise. « J’avais prévu de tout lui raconter à mon retour de toute façon.» ajouta-t-elle. C’était la vérité mais allait-il penser qu’elle essayait tant bien que mal de se tirer d’affaire ? C’était un peu le cas mais elle n’était pas du tout ce à quoi elle ressemblait actuellement… « Ok c’est gênant tu vas t’imaginer des choses complétement fausses à mon sujet.» plaisanta-t-elle en espérant qu’il se mette lui aussi à rire. Elle ne savait pas encore ce qu’il se tramait…
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Lun 29 Mai - 21:20



i don't like you
Saul & Gabriella
Forcément la matinée n'allait certainement pas être de rêve pour l'anglaise qui pensait en toute innocence faire connaissance avec un ami proche de son petit ami. Non Saul n'était pas du genre à être en général méchant sauf qu'il avait forcément vu l'état d'Antoine et surtout la façon dont il jouait depuis que cette horrible sorcière (a) était rentrée dans sa vie. Oui la réaction et le plan de Saul montraient aussi son jeune âge et le fait qu'il n'avait certainement pas la maturité du reste de l'entourage d'Antoine. La gentillesse de Gabi aurait certainement fait tomber dans le panneau 99.9% de l'entourage du français mais lui, non il n'allait pas se laisser avoir par une jeune femme jolie et sympathique. Il se força à sourire, honnêtement lui  parler de ce match qu'ils avaient certes gagné mais qui les faisaient sortir aux portes de la finale n'était pas le meilleur moyen de se rapprocher de lui " Oh tu sais un but ce n'était pas assez, on a loupé de bonnes occasions, bref c'était un match décevant malgré notre victoire ! ", oui un match était décevant car il menait à leur élimination. Le match aller avait été catastrophique et certains joueurs s'étaient remis en question en se donnant ensuite à fond pour le match retour. Il avait bu une autre gorgée de sa boisson sentant qu'il n'avait pas spécialement envie de parler du match qu'il venait de vivre avec cette élimination qui avait fait beaucoup de mal. Il l'entendit parler du temps à Londres et voulant paraître un minimum sympathique il rentra dans la conversation " Vraiment ? Ce n'est qu'un mythe alors ? ", il lui adressa un franc sourire avant de revenir rapidement à ses moutons en la jugeant fortement du regard. Elle tentait de s'accrocher aux excuses mais il en fallait plus pour convaincre l'espagnol qui lui, n'avait aucunement envie de se faire avoir, Antoine était peut être assez naïf vis à vis de son anglaise, Saul lui ne le serait pas. Il fit un sourire en coin avant de rire " Moi je n'ai rien à cacher à Antoine tu sais ! ", il insista bien sur ce point, il avait un peu de mal à penser que son ami était tombé amoureux d'une femme qui n'était pas encore divorcée en le sachant depuis le départ de leur relation " Il sait depuis le début que tu n'es toujours pas divorcée ? ", il avait eu du mal à comprendre que son ami soit confiant vis à vis de l'actrice alors qu'elle n'avait pour le moment aucune liberté d'être avec lui puisqu'elle était encore une femme mariée. La blonde avait essayé une blague, manque de bol pour elle, l'espagnol n'état pas d'humeur à rire face à elle avant de lever les yeux au ciel en lâchant un soupire " Fausses ? ", il posa sa main sur la table et avait serré le poing avant de se jeter à l'eau d'un coup " Fausses ? Vraiment ? Une femme mariée qui drague un type célibataire c'est faux ça peut être ? ". Puisqu'il fallait se jeter à l'eau l'espagnol le faisait et avec grand plaisir, quelqu'un devait la remettre en place " Tu te rends compte de l'état dans lequel il a été durant des mois ? Tu te rends compte qu'il avait l'impression d'être la cinquième roue de ton carrosse ? ", il la regarda dans les yeux ne mâchant aucunement ses mots " Ce n'est pas parce que dans ton pays tu es considérée comme une princesse, que tu en es une ! ", hop il avait lâche sa petite punchline et souriait intérieurement avant de finir sa boisson et de se lever. Il la regarda alors de haut " Tu te rends compte que tu as fait mal à sa saison de football car il n'arrivait pas à se concentrer sur le football trop occupé à être malmené avant chaque match important par ta petite personne capricieuse et égoïste ? ", l'espagnol restait calme malgré la discussion qui battait son plein.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Lun 29 Mai - 21:57



i don't like you
Saul & Gabriella

Le match ? Mauvais choix de sujet de conversation. Saul était probablement fier comme Antoine et il ne semblait pas vouloir s’éterniser sur leur défaite. Gabriella non plus. Elle espérait cependant que cela pourrait être un moyen de briser la glace et de lui faire comprendre qu’elle était une fervente supportrice de leur équipe. Loupé ! Alors elle était passée au sujet le plus banal possible et pour la première fois elle avait le droit à un sourire de Saul. Sourire qui lui avait redonné un peu espoir il fallait bien l’avouer. Grave erreur... « C’est sûr qu’il fait moins beau qu’ici.» répondit-elle sans s’arrêter de sourire. Difficile de faire plus ensoleillé que Madrid ou le sud de l’Europe de toute façon. Et alors qu’elle était persuadée de s’être fait des idées pour rien, la conversation pris un tout autre tournant. Est-ce qu’Antoine savait depuis le début qu’elle n’était pas encore divorcée ? Non. Mais ce n’était pas le genre de choses qu’on disait lors d’une première rencontre ou lorsqu’on voulait savoir si la personne nous plaisait. A quoi bon lui faire peur avant même avoir pu la séduire un peu ? « Je…» balbutia-t-elle à nouveau. Gabriella était prise de court. Qu’est-ce que c’était que ces questions ? C’était ça apprendre à faire sa connaissance ? Se serait-il permis toutes ces choses en la présence de son ami ? « Non ce n’est pas venu tout de suite comme sujet de conversations.» Elle était même incapable de savoir quand est-ce qu’elle lui en avait parlé. Tout s’était fait assez naturellement entre eux, les sujets avaient été abordés en temps et en heure, ou presque, et elle ne saurait dire quand il avait été mis au courant. Tout comme elle ne savait pas au départ qu’il avait une ex-compagne et une fille… Gabriella avait envie de changer de sujet ou tout simplement de lui demander où il voulait en venir mais il poursuivit seul ses accusations. Tout y passa ! Le mauvais jeu d’Antoine, ses caprices, sa capacité à le rendre malheureux, son double statut… Le portrait parfait de la garce. Et entendre tout cela alors qu’elle venait de faire sa déclaration à l’attaquant madrilène la rendait très mal à l’aise. « Je n’ai jamais souhaité blesser Antoine. Les choses ont été un peu compliquées au début mais je n’ai jamais voulu qu’il soit moins investi dans son jeu ou quoique ce soit.» se défendit-elle. C’était comme si elle se retrouvait face au coach d’Antoine et qu’elle relisait le SMS qu’il lui avait envoyé il y a une petite semaine lorsqu’il lui avait demandé de prendre ses distances. Est-ce que toute l’équipe pensait la même chose ? Est-ce qu’elle était si mauvaise pour lui ? La boisson de Gabriella avait à présent un goût bien amer et elle n’osait plus y toucher tout comme elle n’osait pas vraiment tenir tête à Saul. D’abord Kendall, maintenant lui… A part Hugo, est-ce qu’un ami d’Antoine allait l’apprécier ? Avait-elle joué à ce point avec ses sentiments ? Elle n’en avait pas eu l’impression. Elle s’était sentie tellement perdue et puis il y avait eu cette Une qui avait failli mettre en péril la garde de Sasha…. Elle soupira avant de reprendre la parole. « C’est pour ça que tu voulais me voir ? Pour me faire comprendre à quel point tu ne m’appréciais pas ? » La jeune femme ne voulait pas perdre son calme. Cela n'en valait pas la peine. Après tout elle n'avait plus rien à prouver non ?

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Jeu 1 Juin - 12:28



i don't like you
Saul & Gabriella
Parler du match était certainement la pire idée qu'avait pu avoir Gabriella et pour cause la victoire avait un goût amer pour l'équipe de Madrid qui était tenu une fois de plus en échec par cette équipe voisine de la ville et qui gagnait toujours face à eux. C'était ce qu'il ne digérait pas, toujours eux, toujours eux qui gagnaient en général face à eux et cela ne donnait plus forcément envie aux joueurs de se battre. Il entendit la blonde parler de beau temps et il avait envie de rire, il lui faisait si peur que ça pour qu'elle se mette juste à parler du temps face à lui, apparemment non mais il était légèrement gêné face à la jeune femme. La situation pouvait prêter à confusion il était la dans un Starbucks avec la  petite amie d'un de ses meilleurs amis mais il devait bien admettre qu'il n'y arrivait pas, qu'il n'arrivait certainement pas à l'apprécier car vu de l'extérieur Gabriella n'avait pas le bon rôle. Il nota alors la remarque sur Londres " Je note peut être qu'un jour je viendrais en Angleterre ! ". Oui il n'y avait été qu'une seule fois mais il aimait tellement son pays qu'il avait bien du mal à en partir parfois. Il avait fini par éclater et par faire face à la blonde, ce que personne ne faisait jamais dans l'entourage du footballeur, en dehors de la meilleure amie de celui-ci. Non Saul n'était pas méchant de nature et était mêmem compréhensif en général mais la, l'arrivée de Gabriella avait pendant quelques mois fait beaucoup de mal à l'équipe, il suffisait d'ailleurs de voir les prestations d'Antoine qui ressemblait à un  fantôme sur le terrain durant les moments difficiles avec elle, voilà ce que reprochait le jeune homme à l'anglaise, oui elle avait été égoïste pensant que sa relation avec Antoine serait une bonne chose alors qu'il ne faisait que la mettre dans un état négatif pour le jeu qui se passait après les messages échangés entre les deux amoureux. Il leva les yeux au ciel en entendant les paroles de la blonde qui semblait tenter de se défendre, mais que pouvait-elle défendre en réalité ? Oui Antoine et elle étaient des adultes mais le brun lui se fichait bien des excuses des deux qui étaient en réalité aussi égoïstes l'un que l'autre, il posa son regard sur elle avant d'afficher un sourire assez méchant sur les lèvres qui montrait qu'il n'avait aucune pitié pour elle " Tu comptes te faire passer pour un ange ? Non parce que le côté ange, adorable, et sincère qui l'aime plus que tout et qui ne pense qu'à son bien ça ne fonctionne qu'avec Antoine tu sais... ", levant les yeux au ciel et se mettant à rire nerveusement le brun reprit ses esprits en secouant la tête alors. Oui il l'avait invité pour cela car plusieurs personnes pensaient comme Saul et aucune n'avait le courage de lui dire en face. Il soupira alors " Oui je t'ai invité pour ça, car il faut bien des personnes pour te dire ce qu'ils  pensent... Tu penses rendre heureux Antoine ? Mais tu l'as bien fait souffrir et tu arrives ensuite tel un cheveu sur la soupe comme si tout allait bien ? ", il ne fallait pas prétendre que la blonde et le petit attaquant avaient une bonne relation mais il savait qu'Antoine n'avait pas vécu que de bons moments avec elle " Et tu divorces un jour ou tu le mènes en bateau pour voir à quel point il peut être dingue de toi ? ", non il n'allait pas s'arrêter la enfin à part si elle s'enfuyait en courant.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Sam 3 Juin - 20:42



i don't like you
Saul & Gabriella

Entre le je t’aime raté de la veille et cette discussion avec Saul, Gabriella allait presque regretter d’être venue à Madrid. Comment était-il possible que ce jeune homme qu’elle n’avait jamais rencontré auparavant se permette de l’inviter ici pour lui cracher à la figure par la suite ? C’était impoli, brusque et choquant pour la blondinette. En dehors de ses sentiments qui étaient un peu malmenés ces derniers temps, cela lui posait d’énormes questions sur sa relation avec Antoine. Etait-elle vraiment néfaste pour lui ? Si elle refusait en bloc qu’on lui parle comme Saul était en train de le faire, elle ne pouvait pas nier que cette question lui avait toujours trotté dans la tête. Qu’il la soulève haut et fort aujourd’hui ne faisait que la ramener face à ses propres démons. Ce qu’elle ne pouvait pas laisser passer par contre, c’était la manière dont il s’adressait à elle. Il pouvait bien penser ce qu’il voulait mais commencer à rentrer dans sa vie privée ou porter un jugement sur les sentiments qu’elle pouvait réellement avoir pour Antoine ? Non ça jamais ! Elle leva les yeux au ciel et finit par avoir l’occasion de reprendre la parole. « Je ne suis pas un ange, loin de là et si tu continues à me chercher tu vas finir par me trouver. » Qu’il aille demander à Kendall, elle était sûre que cette dernière se souvenait de l’épisode de la gifle. Elle se retint quelques secondes de poursuivre. Si elle se mettait à s’énerver à son tour, est-ce qu’il irait le raconter à l’attaquant français ? Si oui, elle était mal barrée. Il n’allait pas supporter bien longtemps que ses amis ne l’apprécient pas…. Mais d’un autre côté, elle ne pouvait se résigner à ce qu’il soit si méprisant avec elle. Ses paroles la blessaient profondément et ce n’était pas son genre de rester sagement à écouter ce genre de choses sans réagir. « Tu ne me connais pas et quand bien même tu as l’impression de savoir ce qui s’est passé ou ce qu’il se passe entre Antoine et moi, ton attitude me fait penser que non. » La soirée d’hier était une preuve suffisante pour voir que ceux qui étaient autour d’eux hier n’avaient pas du tout été désobligeant envers la jeune femme, bien au contraire. Alors peut-être que ce garçon avait juste besoin qu’on le remette à sa place ? Et puis en fait, qu’est-ce qu’il voulait ? Parce qu’on désire forcément quelque chose quand on piège une personne de la sorte… « Tu t’attends à quoi après cette conversation ? C’est quoi ton but ? Tu veux que je disparaisse de sa vie ? Tu penses que ça va le rendre plus heureux ? » Voilà à présent que Gabriella formulait une phrase qui la faisait mourir de peur. Et si Antoine serait effectivement plus heureux sans elle ? Elle balaya cette idée de sa tête. Ce n’était pas le moment d’y penser. « Mauvaise nouvelle je compte encore rester avec lui un petit moment et si ça ne te plait pas je te conseille fortement de commencer à t’habituer dès maintenant. »

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Jeu 15 Juin - 12:07



i don't like you
Saul & Gabriella
Parler tout court avec la blonde n'était pas vraiment une partie de plaisir pour l'espagnol. Oui honnêtement il n'avait pas compris grand chose en voyant tout l'entourage d'Antoine qui semblait apprécier la blonde à l'exception près de sa meilleure amie. Il n'avait pas osé parler de cela à Koke non plus qui semblait apprécier la blonde, et il ne voulalit pas créer de tensions. Remettre en cause les sentiments de la blonde il le faisait et il savait bien qu'au fond il n'avait rien à dire, il ne pouvait pas se permettre de remettre en cause ce qu'elle ressentait mais son côté protecteur avait pris le dessus sur le reste et il se fichait -forcément- des conséquences à ce moment précis. Oui Gabriella pourrait s'énerver, dire tout cela à Antoine et forcément c'est le footballeur qui perdrait en crédibilité auprès de son ami. Il leva les yeux au ciel, elle pouvait lui foutre une gifle et après cela ne faisait pas vraiment peur au footballeur, il pourrait même se placer en position de victime après cela auprès de tout le monde " Excuse moi ? Est-ce une menace parce que honnêtement, tu crois que tu me fais peur ? ", il avait dit cela avant de rire alors car à qui pouvait faire peur la jeune femme il ne savait pas mais certainement pas à lui Rolling Eyes. Un grand sourire provocateur sur les lèvres voilà ce qu'il avait sur son visage le jeune espagnol. Non il n'allait pas faire l'erreur de commencer les grandes hostilités il laissait ce plaisir à Kendall car lui il ne voulait pas non plus passer pour le démon de service -même si son comportement face à l'anglaise faisait forcément de lui un démon-. Et voilà la blonde se plaçait en tant que victime, ce n'était pas parce qu'une partie des amis du français appréciaient Gabriella que tous allaient suivre le mouvement d'amour pour cette jeune femme comme des moutons. Non Saul n'était pas un mouton, Saul n'aimait pas les femmes comme elle, elle se faisait passer pour une bonne demoiselle sauf qu'au fond elle était celle qui maintenant trompait son mari puisqu'elle était toujours une femme  mariée " Mais écoute, t'es juste une femme infidèle en fait... ", il haussa les épaules, une vérité de plus sortait de la bouche de l'espagnol et il ne comptait pas s'arrêter la. La question de la blonde l'avait un peu plus énervé. Mais il n'avait pas envie de créer de polémique, elle semblait sincère même si cela  n'allait pas vraiment le satisfaire. Oui Saul n'était pas l'homme concerné par la relation de la blonde mais il devait bien admettre une chose, il se sentait concerné par le fait de protéger son équipe, Antoine n'était pas son problème non plus en réalité mais son club, l'amour de son maillot et pour ce club cela l'était " Honnêtement tu fais ce que tu veux, si tu veux continuer à lui marcher dessus et à lui briser le coeur tu le fais même, mais tu vois mon club subit tes états d'âme envers lui... Et ça ça me dérange ! ", il termina sa boisson avant de se lever " Que vous vous sentiez puissants, amoureux et j'en passe tant mieux pour vous, mais tu vois vous pensez qu'à vous, et pas aux conséquences que cela à autour de vous sur vos boulots et en l’occurrence sur le club. Ce type a passé des mois sans marquer parce qu'il ne pensait qu'à toi, donc c'est la le problème que j'ai ! ", il n'osa pas ajouter que si elle n'était qu'une pauvre fille infidèle cela ne le concernait pas après tout même si elle trompait le jeune Griezmann ce n'est pas lui qui irait ramasser les morceaux mais plutôt un Kokito.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Mer 21 Juin - 11:13



i don't like you
Saul & Gabriella

Les yeux de Gabriella alternaient entre la porte de sortie du Starbucks et le visage de Saul. C’était un cauchemar. Hier elle faisait sa grande déclaration d’amour, et ce matin elle avait l’impression d’être la pire personne pour Antoine. Dans tout ce que disait le jeune homme, il y avait une part de vérité. Il était évident que ses hésitations, leur rencontre et son divorce non acté avaient terriblement déstabilisés les deux amoureux. Mais rien n’avait été directement sa faute. Elle n’avait pas imaginé par exemple qu’il lui fasse comprendre aussi rapidement qu’il voulait plus qu’une simple amitié. Elle n’avait pas non plus prévu que Kendall se mette aussi souvent sur leur chemin. Mais la vie ne vous ménageait jamais et il fallait toujours composer avec de nouvelles règles du jeu. Alors bien sûr, la jeune femme était un peu piquée par ce qu’il lui disait, mais probablement parce qu’elle reconnaissait sa part de faute. Et c’était une chose qu’elle n’arrivait pas encore à se pardonner. Cependant, la patience, elle ne l’avait plus. Gabriella était terriblement mal à l’aise et elle cherchait un moyen de s’enfuir. Elle regardait sa boisson dégoûtée. Si ça se trouve il l’avait même empoisonnée pendant qu’elle ne regardait pas… Elle s’était promis de ne pas exploser, d’être plus mature que ce gamin qui ne devait pas avoir plus de la vingtaine. C’était récurrent chez les proches d’Antoine qui avaient vingt-ans cette immaturité ? Visiblement oui. Mais si elle se brouillait avec lui, il y avait de fortes chances qu’elle passe aussi pour la fille qui ne s’entend avec presque personne… Pourtant l’entendre la traiter d’infidèle, de femme complétement manipulatrice et ne cherchant qu’à jouer avec le blondinet ne passait pas. « Je vais le redire une dernière fois très calmement. Tout ce qui se passe avec Antoine ne te regarde pas. Et tout ce qui se passe dans ma vie privée encore moins. Si tu cherches à protéger ton ami, je peux le comprendre, mais le manque de respect dont tu fais preuve envers moi je ne peux pas l’accepter. » Saul continuait de l’attaquer, justifiant le fait que le vrai problème au fond, c’était plutôt le mal qu’elle faisait à leur club et au jeu du madrilène. Est-ce qu’elle était vraiment la cause de ses non-buts qui avaient duré pendant une petite période de sa saison ? Indirectement peut-être, mais elle était aussi la personne qui lui avait permis de se remettre dans le jeu, alors même qu’ils ne sortaient pas ensemble. La relation de cause à effets était rapide mais fortement biaisée.  « Vous avez fini troisième et en demi-finale de la Ligue des champions. Je ne pense pas avoir été un frein pour votre club. » répondit-elle sèchement. La jeune femme avait très envie de rajouter la petite pique qui ferait exploser le footballeur mais si elle le faisait, elle rentrait clairement dans son jeu… Pourtant elle s’entendit dire « Peut-être qu’au lieu d’attendre qu’Antoine marque, tu pourrais prendre les choses en main et faire gagner votre club plus souvent ? » Il n’était pas attaquant et ça, elle ne le savait probablement pas. Pour elle, à part les défenseurs, tout le monde pouvait marquer assez facilement dans une équipe de football. Mais il était fortement prévisible qu’il la rabaisse pour ses non-connaissances du domaine. Le chemin qu’elle avait emprunté était dangereux et elle n’imaginait même pas la conversation qui allait suivre avec Antoine. Après tout devait-elle vraiment lui dire ?

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Jeu 29 Juin - 12:49



i don't like you
Saul & Gabriella
La discussion battait son plein si on pouvait appeler cela une conversation, Saul avait à cet instant perdu toute éducation qu'il avait reçu toute sa vie.  Ses principes avaient disparu comme par magie car il devait bien admettre une chose, il avait perdu totalement son sang froid face à l'anglaise qui apparemment avait envie de mettre de l'huile sur le feu en s'attaquant à lui en retour. Provocateur, l'espagnol l'était honnêtement et il devait admettre que son objectif était peut être de l'énerver et de la voir prendre le dessus sur lui, même si ce qu'elle pouvait dire ne l'atteignait pas du tout puisqu'il n'avait aucune amitié pour la jeune femme. Oui l'espagnol l'assumait totalement, il adorait voir que l'anglaise rentrait dans son jeu et il n'allait pas être déçu du voyage apparemment (a). Il haussa les épaules en l'écoutant, car oui il se fichait un peu de ce qu'elle pensait au fond, et il continuerait certainement de dire ce qu'il pensait sans filtre toujours ce qui montrait qu'il disait bien tout ce qu'il avait sur le coeur " Tu peux penser ce que tu veux, je dirai toujours ce que je pense à propos de cette relation... Vous partez droit dans le mur, lui il est bien ici à Madrid, toi tu as ta vie en Angleterre, les relations longue distance ça ne fonctionne qu'un temps... ", et pour être honnête Saul en avait exploité une, la fille vivait même en Espagne mais quand il y a deux emplois du temps chargés ça devient très compliqué à gérer " Mais apparemment tu veux te faire passer pour la victime, que tu n'es pas vraiment... ", il l'avait dit la phrase qu'il ne fallait pas dire, celle qui lui avait fait franchir le pas qu'il ne fallait pas franchir mais bon c'était dans sa nature de mettre les pieds dans le plat et de continuer sans pour autant réaliser sur le coup les mots qu'il avait dit, même si dans le cas présent il se fichait bien de faire du mal à l'anglaise qui risquait d'aller pleurer dans les bras du français que Saul était certainement un monstre sans cœur... Parlait-elle vraiment des résultats du club devant lui ? Il les connaissait bien mieux qu'elle et pouvait même citer les statistiques de certains joueurs " Troisième, on voit que tu as beaucoup d'ambitions dans la vie du coup... " toute l'ironie pouvait se ressentir dans la voix du milieu de terrain qui avait envie d'hurler au scandale, qui pensait que finir sur la dernière marche du podium n'était pas si mal ? Qui pouvait penser qu'on se contentait de tels résultats ? Non Saul ne le concevait pas, ce club c'était sa vie et cette place n'avait reflété qu'une chose le manque d'investissement de lui, de ses coéquipiers et de tout le monde. La phrase de trop c'est celle que la blonde venait de prononcer, elle parlait de football sans en avoir la moindre connaissance apparemment, sans savoir que lui il n'était pas au même poste que son français ce qui ne manqua pas de le faire rire encore plus, oui, la elle ne savait pas ce qu'elle avait fait " Au pire, si tu t'y connais pas en football, tu ne parles pas ? ", il pouvait parler des heures de ce sport bien sûr mais surtout, il pouvait apprendre gentiment aux gens les règles, les postes et tout ce qui entourait le football mais elle non elle tentait de le culpabiliser pour cela alors qu'il n'était même pas attaquant " Moi je ne suis pas attaquant, donc avant de parler de choses que tu ne connais pas le moins du monde, renseigne toi... Ça ne sert à rien de faire la fille qui l'encourage pour ses matchs quand en fait tu n'y comprends rien ! ", il se fichait bien des conséquences l'espagnol en réalité et il était clairement lancé pour les dix prochaines heures se trouvant assez en forme.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Dim 2 Juil - 20:14



i don't like you
Saul & Gabriella

Il avait raison. Dieu qu’elle savait qu’il avait raison. Sur tous les points. Même si elle espérait que non, même si elle voulait se persuader du contraire. Il avait raison et les relations longue distance ne tenaient jamais. Ils avaient tenu quoi ? Quatre mois ? Et cela avait été les quatre mois les plus longs de sa vie. Qu’est-ce qui allait se passer ? Elle pensait vraiment que pour les prochaines années cela allait leur suffit ? Qu’est-ce qu’ils construisaient ensemble là ? Rien. Ils ne pouvaient pas se voir le soir pour se raconter leurs journées, ils ne pouvaient pas planifier des week-end ensemble parce que tout était toujours trop compliqué. Et puis ils vivaient dans deux pays totalement opposés avec chacun des obligations et un enfant. L’angoisse qui venait de s’emparer de la jeune femme ne semblait pas vouloir la quitter. Il fallait qu’elle se ressaisisse. Elle n’allait pas rentrer à la villa dans cet état là. Et rester avec Saul ne l’aiderait pas. Gabriella avait bien compris le plan. Il ne l’aimait pas, il pensait qu’elle était l’unique raison à tous ses malheurs de footballeur et il comptait bien la faire disparaitre du paysage. Alors tous les coups étaient permis jusqu’à celui où il mettait en exergue sa méconnaissance du travail de son conjoint. Oui elle n’y connaissait rien. Elle détestait même le foot avant de le rencontrer. Elle essayait d’apprendre, elle n’avait pas l‘impression d’être si nulle que ça mais est-ce qu’Hugo et Antoine faisaient juste semblant parce que le blondinet appréciait fortement l’actrice ? « Je vais y aller avant de dire des choses qui ne plairaient pas à Antoine. Parce que même si tu n’en es pas convaincu, je tiens à lui et je tiens à ce qu’il se sente bien dans sa vie. Je ne vais donc pas lui causer plus de tort en perdant mes moyens face à un de ses amis qui ne me veut pas dans son champ de vision pendant les matchs. » Elle ne pouvait pas faire une Kendall sur ce coup là. Que la meilleure amie d’Antoine ne l’aime pas c’était une chose, mais qu’un de ses coéquipiers s’y mettent aussi ça commençait à faire beaucoup. Antoine se poserait des questions c’était sûr. Elle-même s’en posait des tonnes. Et si finalement c’étaient eux qui avaient raison ? « Merci pour le café hein. » ajouta-t-elle ironiquement. La jeune femme se leva et se dirigea vers la sortie. Etait-il aussi teigneux que Kendall ou allait-il lui laisser du repos ?

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Tout vient à point qui sait attendre.

tell me more

⊹ Posts : 147
⊹ Job : footballeur professionnel
⊹ Your Celebrity's Age : 22 yo;
⊹ Love ♡ : don't really care about love...
⊹ Double(s)-compte(s) : sdrew, jskriver & hlloris
⊹ Birthday : 21 novembre 1994
⊹ Crédits : ava (moi), gifs (tumblr)
⊹ Dear Diary :
te quiero mi atletico







" The one & only "

⊹ Say cheeeeese ! :




MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Dim 23 Juil - 18:12



i don't like you
Saul & Gabriella
La fierté pouvait se lire sur le visage de l'espagnol qui savait forcément qu'il avait raison, et qu'il allait la blesser au fond d'elle. Non il ne voulait peut être pas aller jusqu'à ce qu'elle soit totalement blessée car il n'était pas quelqu'un de méchant mais elle n'était pas non plus la personne la plus sympathique qu'il avait eu l'occasion de rencontrer. Mais il savait que qu'importe les propos qu'il pourrait avoir son ami français finirait toujours par retourner auprès d'elle, et il savait qu'elle avait raison sur quelques points, les mauvais moments de la saison, n'étaient pas qu'à mettre sur le dos du jeune Griezmann non ils étaient tous un peu coupables, et il devait bien lui donner ça au moins " Après oui c'est en général la faute de l'équipe pour la saison... ", s'excuser n'était pas dans les idées du footballeur qui semblait tenir tête à la jeune femme, en apparence il semblait juste vouloir la blesser mais au fond il tentait de protéger Antoine d'une déception. C'était un de ses amis proches et l'espagnol n'était pas du genre à faire les choses à moitié. Levant les yeux au ciel il écouta les paroles de la blonde qui semblait vouloir être raisonnable face à lui, il n'osa pas soupirer et lever les yeux au ciel pour ne pas paraître non plus comme le gros salaud de première catégorie. Il n'avait pas envie de baisser les yeux devant l'anglaise mais la laisser partir dans un tel état, Saul ne le pouvait pas, il n'était pas de nature à blesser les gens et il comptait bien la laisser reprendre ses esprits avant qu'elle ne sorte d'ici, il alla demander un verre d'eau à la jeune barista avant de lui donner " Tu ne peux pas partir dans cet état... J'ai été peut être un peu trop violent mais... Je pensais que ce serait mieux d'être honnête ! ", il haussa alors les épaules ne pensant pas qu'elle réagirait ainsi face aux propos qu'il avait dit, il pensait qu'elle lui dirait que de toute manière ce qu'il pensait ne changerait rien, et qu'elle viendrait toujours supporter son petit ami. Il lâcha un énorme soupire alors, il ne voulait pas qu'elle se place en tant que victime face à lui, car elle ne l'était pas, ou peut être juste du charme du Grizi mais en général il ne pensait pas que l'anglaise soit victime de quelque chose dans sa relation avec l'international français. Il soupira alors en la voyant se lever et se diriger vers la sortie, il alla attraper la porte en la regardant dans les yeux " Je comprends pas pourquoi tu te braques comme ça, je voulais juste être honnête pas méchant... " même si l'espagnol se doutait bien qu'il avait été beaucoup trop violent pour une seule personne, il savait que si il s'excusait ce ne serait en rien sincère et avait donc décidé de ne pas le faire. Il lui ouvrit la porte ne sachant pas si il devait la déposer chez son petit ami, ou si il devait la laisser prendre un taxi, pour lui Gabriella restait un mystère peu intéressant (a).
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Première grande affiche !

tell me more

⊹ Posts : 1186
⊹ Job : actrice on poldark and mannequin
⊹ Relationships : antoine (♡) hugo (+++) jenna (+++) marie (++) bella (++) jessica (+) mila (+) alex (?) lucy (-) saul (-) kendall (---)
⊹ Your Celebrity's Age : 28 ans
⊹ Love ♡ : seriously addict to football
⊹ Double(s)-compte(s) : veronica lodge
⊹ Birthday : 08 avril 1989
⊹ Crédits : alaska (avatar) Wesleynator (crackship)
⊹ Dear Diary :
CAROLINE PENVENEN Poldark has very strong female characters that are written in a very clever way.



FIRE AND ICE
Distance means so little when someone means so much ♡






MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella) Mer 26 Juil - 14:35



i don't like you
Saul & Gabriella

Gabriella avait posé sa main sur la poignée de la porte d’entrée du Starbucks quand elle avait à nouveau entendu sa voix. Pourquoi ? Honnêtement, pourquoi fallait-il qu’il soit de nouveau dans son champ de vision ? La jeune femme avait pris la décision de ne pas continuer la discussion, de tourner les talons et d’ainsi éviter d’envenimer la situation mais il n’était pas de cet avis. La voilà coincée avec un Saul qui voulait ajouter quelque chose. Et en plus il se permettait de se justifier et de minimiser ses paroles ? Il n’avait pas voulu être méchant ? Quelle hypocrite ! A quel moment balançait-on ce genre d’ignominies à une personne avec qui on ne voulait pas être méchant ? Jamais. Cela n’existait tout simplement pas ! Essayait-il de se rattraper ? De se donner bonne conscience ? Cela ne semblait pas vraiment être le cas. Il semblait plus vouloir avoir le dernier mot et pour une fois Gabriella n’avait aucune envie de se battre. Parce qu’elle était fatiguée que personne de l’entourage du footballeur ne l’aime. « Honnête pas méchant… C’est amusant comme formulation. » lui lança-t-elle au visage d’un air défiant. « Quand quelqu’un aura décidé d’être honnête et pas méchant avec toi, peut-être que tu m’offriras un bouquet d’excuses. En attendant le mieux reste qu’on ne se reparle pas. » Elle ne lui souhaitait pas vraiment que quelqu’un le traite comme elle venait d’être traitée. Le comportement qu’il venait d’avoir était plutôt irrespectueux et elle n’espérait pas qu’une personne se sente aussi peu gênée que lui. Mais peut-être était-ce la seule solution pour qu’il se rende compte de ce qu’il venait de dire. Le jeune homme la regardait, curieux. Non elle ne voulait plus lui reparler. Mais peut-être que ce qu’il le choquait le plus en l’écoutant, c’était de savoir qu’elle ne quitterait pas le paysage ? « Parce que oui, je te le répète, je vais continuer à rester dans l’entourage de celui que j’aime. » Elle sortit du café sans le regarder et s’empressa de trouver un taxi. Gabriella n’avait aucune idée de la suite des événements. Allait-il tout raconter à Antoine ? Allait-il venir s’excuser ? Peut-être qu’il allait finir par se faire une raison et se taire ? Mais elle ne pouvait pas laisser cette discussion continuer à l’affecter. Elle retournait chez Antoine et elle se devait de faire comme si de rien n’était. Oui elle lui dirait qu’elle est allée voir Saul mais elle lui mentirait. Quand bien même elle détestait cela, elle serait bien obligée de le faire sil elle ne voulait pas qu’il pense que tout le monde la déteste. Parce que tant de soupçons pour le faire regretter sa mise en couple et elle ne se sentait pas de le perdre.

RP TERMINE

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

tell me more





MessageSujet: Re: i don't like you (gabriella)

Revenir en haut Aller en bas

i don't like you (gabriella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Etienne Cotton - En amour avec Gabriella?
» (f/réservée) gabriella wilde
» ? i'm only human and i bleed when i fall down (célia)
» Mondiaux 2015, danse : les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron en or
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▽ TRAVEL & WORK △ :: Europe :: Espagne-
Sauter vers:
les membres au top
Ils sont la fierté d'Hollywood People par leur activité et leur implication sur le forum. Se sont nos recordmans des points rps ! voir le reste du top
MATT HARRY MING GABRIELLA & ANTOINE IAN
les scénarios attendus


PEREZ B*TCHES
coming soon ...